Hidetoshi Nagasawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nagasawa.
Hidetoshi Nagasawa
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
MilanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
長澤英俊Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation

Hidetoshi Nagasawa est un peintre, sculpteur et architecte japonais du XXe siècle, né le à Tonei (Mandchourie) et mort le à Milan (Italie)[1]. Il est actif en Italie dès 1967.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tindari (2007).

Hidetoshi Nagasawa poursuit ses études à l'université des beaux-arts Tama de Tokyo, puis vient en Europe et s'installe à Milan, où il travaille avec Fabro, membre de l'Arte Povera.
Il participe à des expositions collectives : en 1970 Guggenheim New York ; en 1971 à Rome et Innsbruck ; en 1972 Biennale de Venise ; en 1973 Biennale de Paris.
Il montre ses œuvres dans des expositions personnelles : en 1969 à Brescia, et depuis 1970 régulièrement à Milan ; 1971 à Rome; et Bologne en 1972.
Il débute avec des œuvres conceptuelles. Renouant par la suite avec une expression directe de la nature, il redonne un sens presque artisanal à la sculpture, privilégiant les matériaux bruts et intégrant des conceptions spécifiquement orientales. Le corps humain tient un rôle important dans ces œuvres, ainsi que le thème de l'entre-deux, notamment du voyage, passage d'un lieu à l'autre d'un état à l'autre. Il travaille à partir de formes élémentaires : cercle, ligne, tant dans ses sculptures posées au sol ou s'appuyant contre le mur, que dans ses peintures. Il réalise aussi des bandes vidéos[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Morto il grande scultore giapponese Hidetoshi Nagasawa », Arte Magazine,‎ (lire en ligne, consulté le 24 mars 2018)
  2. Dictionnaire Bénézit 1999, p. 75

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs, vol. 10, éditions Gründ, , 13 440 p. (ISBN 2700030184), p. 75.
  • In Dict. de l'art mod. et contemp., Hazan, Paris, 1992.

Liens externes[modifier | modifier le code]