Hexagone de Saturne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hexagone au pôle Nord de la planète Saturne.

L’hexagone de Saturne est un motif nuageux hexagonal qui tourne en permanence au-dessus du pôle Nord de la planète Saturne à environ 78° N[1],[2]. Les côtés de l'hexagone mesurent environ 13 800 km, ce qui est supérieur au diamètre de la Terre[3]. Sa période de rotation est de 10 h 39 min 24 s, la même que celle des émissions radio en provenance de l'intérieur de la planète[4]. Cependant, l'hexagone ne change pas de dimension en longitude, contrairement aux autres nuages de l'atmosphère visible[5].

Selon les observations du télescope spatial Hubble, il n'y a pas d'hexagone au-dessus du pôle Sud[6], mais un vortex isolé. Il existe également un vortex au centre de l'hexagone au pôle Nord.

L'hexagone de Saturne a été découvert par l'une des sondes du programme Voyager en 1981-82[7], il a été étudié à nouveau par la mission Cassini-Huygens en 2006[8]. Jusqu'en janvier 2009, cette dernière n'a pu prendre que des photos dans l'infrarouge, mais l'hexagone est devenu par la suite observable en lumière visible[9]. En avril 2013, la sonde Cassini a aussi pris une vidéo du motif météorologique de l'hexagone, car elle a maintenu un point fixe vis-à-vis la planète, pouvant donc enregistrer les déplacements dans l'hexagone seul[10].

Tentatives d'explication[modifier | modifier le code]

Une hypothèse, développée par le Département de physique de l'Université d'Oxford, est que les formes hexagonales se développent là où il existe un gradient latitudinal dans la vitesse des vents atmosphériques de l'atmosphère de Saturne[11]. Des formes régulières similaires ont été créées en laboratoire en mettant en rotation un réservoir circulaire de liquide à des vitesses différentes en son centre et sa périphérie. La forme la plus commune était à six faces, mais des formes de trois à huit côtés ont également été produites, cependant, les reproductions en laboratoire sont au moins incomplètes voire erronées. En effet, elles comportent des vortex stabilisant les bords des hexagones alors que celui de Saturne est bel et bien indépendant de tout vortex stabilisateur.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Saturn's hexagon » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) D. A. Godfrey, « A hexagonal feature around Saturn's North Pole », Icarus, vol. 76, no 2,‎ , p. 335 (DOI 10.1016/0019-1035(88)90075-9, Bibcode 1988Icar...76..335G)
  2. (en) A. Sánchez-Lavega, J. Lecacheux, F. Colas et P. Laques, « Ground-based observations of Saturn's north polar SPOT and hexagon », Science, American Association for the Advancement of Science, vol. 260, no 5106,‎ , p. 329–32 (PMID 17838249, DOI 10.1126/science.260.5106.329, Bibcode 1993Sci...260..329S)
  3. (en) Space.com, « New images show Saturn's weird hexagon cloud », MSNBC,‎ (lire en ligne)
  4. (en) D. A. Godfrey, « The Rotation Period of Saturn's Polar Hexagon », Science, vol. 247, no 4947,‎ , p. 1206–1208 (PMID 17809277, DOI 10.1126/science.247.4947.1206, Bibcode 1990Sci...247.1206G)
  5. (en) Kevin H. Baines, Thomas W. Momary, Leigh N. Fletcher, Adam P. Showman, Maarten Roos-Serote, Robert H. Brown, Bonnie J. Buratti, Roger N. Clark et Philip D. Nicholson, « Saturn's north polar cyclone and hexagon at depth revealed by Cassini/VIMS », Planetary and Space Science, vol. 57, no 14–15,‎ , p. 1671–1681 (DOI 10.1016/j.pss.2009.06.026, Bibcode 2009P&SS...57.1671B)
  6. (en) S. Sánchez-Lavega, A. Pérez-Hoyos et S. French, « Hubble Space Telescope Observations of the Atmospheric Dynamics in Saturn's South Pole from 1997 to 2002 », American Astronomical Society,‎ (présentation en ligne)
  7. (en) John Caldwell, Turgeon Benoit, Xin-Min Hua, Christopher D. Barnet et James A. Westphal, « The Drift of Saturn's North Polar Spot Observed by the Hubble Space Telescope », Science, AAAS, vol. 260, no 5106,‎ , p. 326-329 (ISSN 0036-8075, PMID 17838248, DOI 10.1126/science.260.5106.326, lire en ligne)
  8. (en) « Saturn's Strange Hexagon », NASA, (consulté le 1er mai 2013)
  9. (en) « Saturn's Mysterious Hexagon Emerges From Winter Darkness », NASA, (consulté le 1er mai 2013)
  10. (en) Jia-Rui C. Cook, « NASA's Cassini Spacecraft Obtains Best Views of Saturn Hexagon », Jet Propulsion Laboratory (NASA), (consulté le 5 décembre 2013)
  11. (en) Ana C. Barbosa Aguiar, Peter L. Read, Robin D. Wordsworth, Tara Salter et Y. Hiro Yamazaki, « A laboratory model of Saturn’s North Polar Hexagon », Icarus, vol. 206, no 2,‎ , p. 755–763 (DOI 10.1016/j.icarus.2009.10.022, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :