Heteractis crispa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les cnidaires
Cet article est une ébauche concernant les cnidaires.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet correspondant.

L’Anémone-cuir[1] (Heteractis crispa) est une anémone de mer de la famille des Stichodactylidés. Elle vit dans les récifs coralliens tropicaux du bassin Indo-Pacifique.

Description[modifier | modifier le code]

L'anémone-cuir se caractérise par un disque oral très évasé entre 20 et 50 centimètres de diamètre et doté de multiples et longs tentacules mesurant de 10 à 15 centimètres au bout arrondi et dont l'extrémité est souvent de teinte claire et marquée d'un point violet ou bleu[2]. La colonne, structure externe d'une anémone visible lorsque l'animal se réctracte, est de couleur grise et parsemée de verrues blanchâtres adhésives. L'anémone de mer, étant membre de Hexacorallia, porte généralement un nombre de tentacules multiple de 6 et ils sont positionnés en cercles concentriques. Ces derniers sont de couleur beige clair à violet.

Distribution & habitat[modifier | modifier le code]

L'anémone-cuir est présente dans les eaux tropicales et subtropicales du bassin Indo-Pacifique soit des côtes orientales de l'Afrique, Mer Rouge incluse, à la Polynésie et des iles méridionales du Japon à l'Australie et à la Nouvelle-Calédonie[2].

Cette anémone affectionne les substrats à base dure et si possible légèrement recouverts de sable mais elle peut s'accrocher aussi à des coraux branchus et ce de la surface à 40 mètres de profondeur[2].

Biologie[modifier | modifier le code]

L'anémone-cuir possède deux manières de se nourrir. La première de l'intérieure via la photosynthèse de ses hôtes symbiotiques, les zooxanthelles, vivant dans ses tissus. Et la deuxième de l'extérieur via ses tentacules qui lui permettent d'immobiliser ses proies (petits invertébrés, alevins ou encore d'imprudents juvéniles de poisson...).

La reproduction peut être sexuée par émission simultanée de gamètes mâles et femelles dans l’eau ou asexuée par scissiparité. C'est-à-dire que l'anémone se divise en deux individus distincts depuis le pied ou la bouche[2].

L'anémone-cuir peut être associée à 14 espèces différentes de poissons-clowns[3]:

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. DORIS, consulté le 6 févr. 2011
  2. a, b, c et d LAMARE Véronique, LE BRIS Sylvain, in : DORIS, 9/2/2014 : Heteractis crispa (Hemprich & Ehrenberg in Ehrenberg, 1834), http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=2144
  3. Fautin D.G., Allen G.R., 1992, FIELD GUIDE TO ANEMONE FISHES AND THEIR HOST SEA ANEMONES, Western Australian Museum, Perth, 160 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :