Het Zinneke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Zinneke-Pis
Image dans Infobox.
Het Zinneke
Artiste
Date
Type
Technique
Hauteur
Environ 50 cm
Mouvement
Fantastique flamand (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Bruxelles
voir sur la carte de Bruxelles
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Belgique
voir sur la carte de Belgique
Red pog.svg

Het Zinneke, aussi appelée Zinneke-Pis[1], est une sculpture de bronze de Tom Frantzen[2] qui représente un chien en train d'uriner contre un potelet. Installée depuis 1999[3] à l'angle de la rue des Chartreux et de la rue du Vieux-Marché-aux-Grains à Bruxelles, elle a été commandée par le comité de quartier des Chartreux pour attirer les touristes et créée dans l'esprit de la zwanze.

Description[modifier | modifier le code]

Cette « sculpture de rue » parfaitement intégrée aux éléments présents, les pavés du trottoir où elle est scellée et la borne sur laquelle le chien lève la patte, est un clin d’œil au Manneken-Pis, en place depuis 1619, et son pendant féminin la Jeanneke-Pis, installée en 1987.

En dialecte bruxellois, Zinneke désigne, à la fois, la petite Senne, la rivière qui contournait Bruxelles, et un chien bâtard[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , il a été percuté par un véhicule[1]. Pendant sa restauration chez son sculpteur, une affiche explicative est présente sur le lieu où il se trouvait[5].

Le , après une cure de jouvence dans les ateliers de Tom Frantzen, le Zinneke a retrouvé son coin de rue et son poteau.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b La Libre.be, « Le Zinneke Pis a disparu », sur LaLibre.be, (consulté le )
  2. « Tom Frantzen »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Site de Tom Frantzen.
  3. « Le Zinneke-Pis est aussi masqué ! », sur bruxelles-city-news.be, .
  4. signification de Zinneke.
  5. « Bruxelles: le «Zinneke Pis» n’urine plus dans le centre », sur Le Soir Plus (consulté le )

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :