Hespérie du chiendent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Thymelicus acteon

L’Hespérie du chiendent ou Actéon (Thymelicus acteon) est un lépidoptère (papillon) de la famille des Hesperiidae, de la sous-famille des Hesperiinae et du genre Thymelicus.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Thymelicus acteon a été décrit par S. A. von Rottemburg en 1775 sous le nom de Papilio acteon[1].

Synonymes : Thymelicus acteon acteon (Rottemburg, 1775); Thymelicus heydeni Plötz, 1884[2].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

L'Hespérie du chiendent ou Actéon se nomme Lullworth Skipper en anglais, Mattscheckiger Braun-Dickkopffalter en allemand, Dorada oscura en espagnol et Sari lekeli zıpzıp en turc[1],[3].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Thymelicus acteon christi aux Canaries[4].
  • Thymelicus acteon orana au Maroc, en Algérie et en Tunisie[1].

Description[modifier | modifier le code]

C'est un petit papillon d'une envergure de 22 mm à 26 mm au dessus des ailes marron orangé à marron suivant les lieux de résidence avec aux antérieures chez le mâle une ligne androconiale longue et fine[4],[5].

Le revers est d'une couleur plus claire, beige jaune.

Chenille[modifier | modifier le code]

La chenille est de couleur vert pâle ornée d'une ligne foncée[6].

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hibernation[modifier | modifier le code]

L'Hespérie du chiendent vole en une seule génération de début mai à août, mais la sous-espèce Thymelicus acteon christi présente aux Canaries, aurait deux ou trois générations.

Elle hiverne au stade de chenille[4].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont de nombreuses poacées, Agropyron dont Agropyron repens, Brachypodium dont (Brachypodium pinnatum, Brachypodium sylvaticum), Bromus, Calamagrostis epigejos, Elytrigia repens, Holcus lanatus, Poa annua[1],[4].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

L'Hespérie du chiendent réside dans toute l'Europe jusqu'au 54°N, aux îles Canaries, en Afrique du Nord, au Liban et en Asie Mineure[1],[4].

L'Hespérie du chiendent est présente dans presque toute la France métropolitaine. Elle est absente de quelques départements dont ceux d'Île-de-France et de Corse [7].

Carte de répartition de l'Hespérie du chiendent

Biotope[modifier | modifier le code]

L'Hespérie du chiendent réside dans les milieux herbus fleuris : talus, bords de routes et friches[4].

Protection[modifier | modifier le code]

Cette espèce figure sur la liste rouge des papillons diurnes du Nord-Pas-de-Calais comme étant en danger critique (CR)[8].

Il existe en France 79 ZNIEFF pour Thymelicus acteon[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e funet
  2. INPN taxonomie
  3. liste des papillons en Turquie
  4. a b c d e et f Tom Tolman et Richard Lewington (trad. de l'anglais), Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Paris, Delachaux et Niestlé, , 384 p. (ISBN 978-2-603-01649-7)
  5. butterfly guide
  6. learn about Butterflies
  7. lepinet
  8. GON, « La liste rouge des papillons de jour (Lépidoptères Papilionoidea) du Nord – Pas-de-Calais », (consulté le 14 novembre 2014)
  9. liste et carte des ZNIEFF pour Thymelicus acteon

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman et Richard Lewington (trad. de l'anglais), Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Paris, Delachaux et Niestlé, , 384 p. (ISBN 978-2-603-01649-7)