Hespérie de la houque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bande noire.

Thymelicus sylvestris

L’Hespérie de la houque ou Bande noire ou Thaumas (Thymelicus sylvestris) est un insecte lépidoptère de la famille des Hesperiidae, de la sous-famille des Hesperiinae et du genre Thymelicus.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Thymelicus sylvestris a été décrit par Nicolaus Poda von Neuhaus en 1761 sous le nom de Papilio sylvestris[1].

Synonymes : Papilio flavus Brünnich, 1763; Papilio thaumas Hufnagel, 1766; Thymelicus flavus Brunnich, 1763 [2].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

L'Hespérie de la houque ou Bande noire ou Thaumas se nomme en anglais Small Skipper, en allemand Braunkolbiger Braun-Dickkopffalter, en espagnol Dorada linea larga et en Turc Sarı antenli zıpzıp[3],[1],[4].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Thymelicus sylvestris iberica (Tutt, 1905) présent en Algérie et au Maroc.
  • Thymelicus sylvestris syriaca présent en Grèce[1].

Description[modifier | modifier le code]

Comme tous les Hesperiidae, l'Hespérie de la Houque porte ses ailes antérieures partiellement redressées quand il est posé. C'est un petit papillon d'une envergure de 26 mm à 30 mm aux ailes orange vif bordées de marron. Le mâle présente au recto de l'aile antérieure une grande ligne androcomiale noire. Les massues antennaires sont orange contrairement à celles de l'Hespérie du dactyle qui sont noires[5],[6],[7].

Hespérie de la houque

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

L'Hespérie de la houque vole en une seule génération de début mai à août[5].

Elle hiverne au stade de chenille formée dans l'œuf[5].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont de nombreuses poacées (graminées), dont Brachypodium sylvaticum, Deschampsia, Holcus, (Holcus lanatus et Holcus mollis), Oryzopsis, Phleum (Phleum arvense et Phleum pratense)[1],[5].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

L'Hespérie de la houque réside en Afrique du Nord, dans toute l'Europe sauf l'Irlande, le nord de l'Angleterre et de la Scandinavie, et tout le Moyen-Orient[1],[5].

L'Hespérie de la houque est présente dans toute la France métropolitaine sauf en Corse[8].

Biotope[modifier | modifier le code]

L'Hespérie de la houque réside dans les friches, les prairies fleuries, au bord des routes[5].

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier[9].

Hespérie de la houque

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e funet
  2. INPN taxonomie
  3. INPN
  4. liste des papillons en Turquie
  5. a, b, c, d, e et f [Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7)]
  6. butterfly-guide
  7. papillons du Poitou-Charentes
  8. lepinet
  9. INPN protection

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1999 (ISBN 978-2-603-01649-7)
  • M. Chinery et P. Leraut, Photo-guide des papillons d'Europe, Delachaux et Niestlé, 1998.

Terminologie[modifier | modifier le code]

Comme certaines plantes nourricières des chenilles sont des Holcus, en français, des Houlques (synonyme ancien: Houques), il serait plus logique d'appeler le papillon Hespérie de la houlque.