Hespérie de la crételle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Carterocephalus silvicolus

L’Hespérie de la crételle (Carterocephalus silvicolus) est un insecte lépidoptère de la famille des Hesperiidae, de la sous-famille des Heteropterinae et du genre Carterocephalus.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Carterocephalus silvicolus a été décrit par Johann Wilhelm Meigen en 1829[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

L'Hespérie de la crételle se nomme en anglais Northern Checquered Skipper[1]

Description[modifier | modifier le code]

L'Hespérie de la crételle est un papillon de taille moyenne avec une envergure qui varie de 24 mm à 30 mm. Le dessus est de couleur orange très orné de marron avec aux antérieures une fine bordure, une ligne submarginale de points et des taches ovales et aux postérieures un fond marron couvert de grandes taches ovales orange qui peuvent ne laisser qu'une bordure marron[2],[3].

Revers

Chenille[modifier | modifier le code]

Elle est de couleur blanc crème ornée de lignes sur le dos et les flancs[3].

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

L'Hespérie de la crételle vole en une seule génération de mai à juillet[2],[4].

L'Hespérie de la crételle hiverne au stade de chenille[4],[3].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont des poacées (graminées) : Bromus dont Bromus ramusa, Calamagrostis purpura, Cynosurus dont Cynosurus cristatus, Elytrigia repens, Milium effusum[1],[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

L'Hespérie de la crételle se rencontre dans le nord de l'Europe, nord de l'Allemagne et de la Pologne, États baltes, Danemark, Norvège, Suède et Finlande, et en Asie en Sibérie, en Mongolie au Kamtchatka et au Japon[1],[2].

Biotope[modifier | modifier le code]

L'Hespérie de la crételle réside dans les clairières fleuries humides[2].

Protection[modifier | modifier le code]

L'Hespérie de la crételle figure sur la liste rouge des papillons diurnes de Norvège[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d funet
  2. a b c d et e Tom Tolman, Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, (ISBN 978-2-603-01649-7)
  3. a b c et d fiche sur naturhistorik museum
  4. a et b Russian insects

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman, Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, (ISBN 978-2-603-01649-7)