Hervée de Lafond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hervée de Lafond
Description de cette image, également commentée ci-après
Hervée De Lafond à gauche

Naissance (76 ans)
Viet Nam
Activité principale Metteur en scène de théâtre, réalisateur et scénariste de théâtre, comédienne
Style
Années d'activité 1967-
Site internet http://theatredelunite.com

Hervée de Lafond, née le au Viet Nam, est une comédienne et metteuse en scène de théâtre, co-directrice avec Jacques Livchine du Théâtre de l'Unité.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hervée de Lafond a grandi dans une famille aristocratique originaire de Chatellerault avec un père militaire, 5 frères et sœurs dont 3 frères officiers dans la « Royale ». Elle devient éducatrice d’enfants caractériels dans un IMP près de Cergy et part en Algérie où elle sera directrice d’école à Djemila, puis professeure de cinéma à Paris. Elle rencontre enfin le théâtre en 1967.

Carrière théâtrale[modifier | modifier le code]

Christian Dente lui demande d’écrire une pièce pour enfants Zephyrin, berger de nuages, qui obtient un succès immédiat. Ensuite elle fait ses classes au Théâtre des Ouvrages Contemporains à Vincennes dans lequel elle occupe tous les postes, lumière, son, costume, maquillage, mise en scène. Elle est comédienne au festival d’Avignon dans Le Roi nu d’Evgueni Schwartz, mise en scène de Christian Dente.

Elle est embauchée comme comédienne dans L’Avare and Co, mise en scène par Jacques Livchine. Trouvant la bande son de médiocre qualité, elle la refait entièrement et par la suite elle se chargera de toutes les bandes sons du théâtre de l’Unité.

Elle met seule en scène trois spectacles pour enfant, au sein du théâtre de l’Unité, Petit Paysage après la pluie d’après Edgar Poe et Paul Klee, Vert d’eau et Le Paquebot d'émail bleu, puis elle écrit et met en scène le spectacle de La 2CV Théâtre qui fera le tour du monde[1].

Jacques Livchine et Hervée de Lafond avec le spectacle du Théâtre de l'Unité La 2CV Théâtre

À St Quentin en Yvelines, elle met en scène Le Plus Bel Âge de la vie, sur une scène de 90 m d’ouverture, avec 100 comédiens et choristes, des autos, un scrapper, un hélicoptère ainsi qu'un train de marchandise. À partir de là Jacques Livchine et Hervée de Lafond construisent ensemble toutes les mises en scène du théâtre de l’Unité. Ils réinventerons ensemble le théâtre de rue comme avec la pièce de la femme chapiteau ou une dizaine de spectateurs étaient admis sous la jupe géante de Hervée de Lafond et pouvaient alors assister à une version courte de Roméo et Juliette[2]. Ils reprendront ensemble la direction de la scène nationale de Montbéliard de 1991 à 2000, théâtre qu'ils rebaptiseront le « Centre d'art et de plaisanterie » avec lequel elle organisera le réveillon des boulons ,un gigantesque spectacle de rue à Montbéliard qui se déroule la nuit du nouvel an avec d'énormes machines ,fanfare, feu d'artifice et démons[3] Le leitmotiv principal d'Hervée de Lafond : la haine des vies gâchées[4]. Hervée de Lafond admet avoir avec Jacques Livchine réinventé le théâtre de rue qui pourtant existait déjà au XIXe siècle[5].

En 2014, Hervée de Lafond a l'idée de monter Macbeth, la pièce de Shakespeare, en milieu naturel, dans le cadre du festival Chalon dans la rue[6].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix Sacd 2011 (arts de la rue)[7]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Au théâtre qui rue, un film d'Olivier Stephan, « retour sur les 40 ans de carrière de Jacques Livchine et Hervée de Lafond »[8]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1] médiapartJean-Pierre-Thibaudat, le 22 MARS 2015
  2. [2] TF1 12/07/81
  3. .ina.fr/france2
  4. [3] sur theatre-contemporain.net 14 juin 2013/
  5. Hors Champs 45 minutes avec Laure Adler sur France Culture 2010
  6. [4] sur lemonde.fr 25.07.2014
  7. http://www.sacd.fr/
  8. [5] sur france3 2010

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]