Hervé Lièvre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hervé Lièvre
Description de cette image, également commentée ci-après
Hervé Lièvre en 2008
Naissance (68 ans)
Roanne
Nationalité Drapeau de France Français
Profession Réalisateur, Producteur Scénariste
Films notables Les Bancals
La Queue de la comète
Quels temps font-ils ?

Hervé Lièvre est un réalisateur français et producteur indépendant de cinéma, fondateur et dirigeant de la société Ad Augusta Per Angusta (AAPA sa), né le à Roanne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après sa carrière de réalisateur producteur indépendant, il fut, de décembre 1994 à décembre 2014, le directeur du SFRS, Service du film de recherche scientifique, devenu le CERIMES [1], Centre de ressources et d'information sur les multimédias pour l'enseignement supérieur en août 2005.

Le CERIMES était notamment l'éditeur des sites :

  • Canal-U, la web télévision de l'enseignement supérieur ;
  • Formasup, le catalogue de la formation à distance des établissements de l'enseignement supérieur ;
  • Les Signets des bibliothèques ;
  • BibNum ;
  • Jeux sérieux

Filmographie[modifier | modifier le code]

Longs-métrages[modifier | modifier le code]

Hervé Lièvre en 1985

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Films scientifiques et documentaires, exemples[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1976 : FOMEC, auteur et metteur en scène, avec François-Marie de Casabianca (comédien), représentée au Sélénite (Paris)

Publications[modifier | modifier le code]

  • "De l'argentique au numérique : adapter l'offre audiovisuelle scientifique à l'ère d'Internet", dans Usages et pratiques dans les bibliothèques numériques, sous la direction de Fabrice Papy, Hermès science publications/Lavoisier, 2007[4]
  • "La web télévision, une nouvelle forme de diffusion des savoirs ? l'exemple de Canal-U" (avec Agnès Cavet) dans "Perspectives documentaires en éducation", no 62 – 2005 INRP [5]
  • "La stratégie numérique du gouvernement", La Revue d’Études –n°1 083, décembre 2016[6]

Mandats électifs[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marié à Geneviève Ellrodt en 1991, père de deux fils.

Formation[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

  • Chevalier de l'Ordre des Palmes Académiques, octobre 2003
  • Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres, janvier 2012[10]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Descripteur : CENTRE DE RESSOURCES ET D'INFORMATION SUR LES MULTIMEDIAS POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (CERIMES) | Legifrance », sur www.legifrance.gouv.fr (consulté le 19 juin 2016)
  2. « Archives Françaises du Film - Page d'Accueil », sur www.cnc-aff.fr (consulté le 19 juin 2016)
  3. a et b « Archives Françaises du Film - », sur www.cnc-aff.fr (consulté le 19 juin 2016)
  4. Balley, Noëlle, « Usages et pratiques dans les bibliothèques numériques », sur bbf.enssib.fr (consulté le 19 juin 2016)
  5. « Perspectives documentaires »
  6. « La Revue d’Études »
  7. « Les adjoints », sur www.ville-chaville.fr (consulté le 19 juin 2016)
  8. « Conseillers territoriaux », sur www.seineouest.fr (consulté le 19 juin 2016)
  9. ESCP Europe Alumni, « ESCP Europe Alumni - Rechercher dans l’annuaire », sur www.escpeuropealumni.org (consulté le 19 juin 2016)
  10. « Nomination ou promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres janvier 2012 - Ministère de la Culture et de la Communication », sur www.culturecommunication.gouv.fr (consulté le 20 juin 2016)