Hervé Hubert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hervé Hubert, né Hervé Hubert Benoît Martin Marc de Clausade le , est un producteur de télévision et de musique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Wikitext.svg
La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (juin 2017). Découvrez comment la « wikifier ».

Hervé Hubert est diplômé de l'École supérieure de commerce de Paris.

Il commence par produire des humoristes : Thierry Le Luron, Sim, Benoît Poelvoorde, Francis Perrin[1], Vincent Lagaf'etc. La rencontre avec ce dernier est le début d'une longue collaboration dans le spectacle puis dans la musique.

Il produit quelques chansons humoristiques qui ont occupé les premières places du Top 50 : Bo le lavabo et La Zoubida de Lagaf' où La Simca 1000 des Chevaliers du Fiel.

Dès 1994, il devient essentiellement producteur d'émissions de télévision.

En 1999, c'est lui qui vient en direct chercher, en l'absence de Lagaf', le 7 d'or de la personnalité télé décerné à l'humoriste. Producteur discret, Hervé Hubert apparaît peu dans les médias, du moins jusqu'à ces dernières années où il n'hesite plus à venir présenter à la presse ses projets[2],[3].

Au début des années 2000, Hervé Hubert a revendu les actions de sa société Hubert Productions au groupe Endemol France auquel il a apporté l'activité JEU qui représente plus de la moitié de l'activité de ce groupe[4]. C'est l'un des producteurs les plus importants du PAF. Le magazine Écran Total lui a consacré ainsi un article le 28/03/2007 intitulé « Le Maître des jeux - Hervé Hubert est le premier producteur de jeux en France ».

Avec La Roue de la fortune, c'est lui qui a eu l'idée de remettre à l'antenne des anciens jeux[5],[6], idée reprise par d'autres producteurs avec Une famille en or, Tournez manège ! et L'école des fans.

En 2008, il quitte Endemol France[7]. Il crée une nouvelle société de production (Hervé Hubert).

Il a connu récemment un grand succès avec sa nouvelle version du Juste Prix, puis avec le lancement de LES REINES DU SHOPPING sur M6 et de JOKER sur France 2.

En 2016, il a lancé LES REINES DU MAKE-UP sur 6Play[8].

En octobre 2016, il a lancé un nouveau format au MIPCOM "My Wife Rules !" (Chéri(e) c'est moi le Chef !) qui a connu un succès international immédiat. L'émission arrivera prochainement à l'antenne au Brésil, en Grèce ou encore en Algérie, et a été optionné dans de nombreux pays (Allemagne, Italie, Russie, Espagne, Finlande, Pologne...)[9].

En mai 2017, il a lancé un nouveau format au MIPTV : "Beauty Express"[10],distribué par GLOBAL AGENCY[11].

Émissions produites[modifier | modifier le code]

Hervé Hubert produit plus de 6 000 numéros d'émissions dont[12] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Il produit des jeux à la pelle », sur Le Parisien, .
  2. (fr) « Du bonheur dans la boîte d'Arthur », sur tvmag.com
  3. (fr) « Endemol signe un partenariat avec Gameloft », sur boursier.com
  4. Luc Le Vaillant, « Endemol tente d’échapper à la télé-réalité », sur Libération.fr, (consulté le 26 avril 2016)
  5. (fr) « Le retour des anciens jeux », sur parismatch.com
  6. (fr) « La mode du rétro dope les chaînes de télévision », sur la-croix.com,
  7. (fr) « Endemol a-t-elle bien fait de laisser partir Hervé Hubert ? », sur premiere.fr
  8. « Les reines du make-up en replay sur 6play : Rediffusion gratuite en streaming », sur 6play (consulté le 23 novembre 2016)
  9. (en) « Show of the Week: My Wife Rules - TBI Vision », TBI Vision,‎ (lire en ligne)
  10. « Hervé Hubert - Emissions », sur www.hervehubert.tv (consulté le 21 mai 2017)
  11. « Beauty Express », sur www.theglobalagency.tv (consulté le 21 mai 2017)
  12. « Émissions », sur Hervé Hubert (consulté le 21 mai 2017).
  13. « Le retour du Juste Prix », sur Dhnet.be
  14. « Le Juste Prix version Lagaf' », sur Télé Câble Sat
  15. Gaël Giordano, « Un show à énergie positive ! », sur TF1, .

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]