Hervé Digne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hervé Digne, né à Marseille (Bouches-du-Rhône) le 26 juin 1957 est une personnalité du monde des médias, de la culture et de l’Internet. Il est depuis 2007 Président de Postmedia finance SAS, une société de conseil indépendante dans le domaine des médias et de la convergence numérique (stratégie et fusions-acquisitions) et depuis 2012 Président de Cofiloisirs un des deux établissements financiers spécialisés dans le financement du cinéma et de la télévision. Impliqué dans le monde de la culture, il est aussi Président de la Collection Lambert à Avignon, Président du Forum d'Avignon - Culture, économie, média et Président du Cercle de l’Odéon-Théâtre de l’Europe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Après une licence en droit à Paris I et le diplôme - avec mention Lauréat - de l’Institut d’Études Politiques (IEP) de Paris, il intègre l’École Nationale d’Administration (ENA) en 1978 (promotion Henri-François d’Aguesseau).

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

À sa sortie de l’ENA en 1982, il entre au Ministère de l’Économie et des Finances (Direction du Budget) où il suit notamment le lancement du plan Câble, comme responsable du budget des Télécoms et de la Défense. Il démissionne de la fonction publique pour rejoindre en 1985 le Groupe Hachette (puis Lagardère). Il y occupe pendant 16 ans de nombreuses fonctions de management et de développement. Responsable de la gestion du développement international d’Hachette Presse, il est actif dans la création des éditions internationales du magazine ELLE, notamment aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Italie, en Espagne, en Allemagne et à Hong Kong. En 1988, il prend des fonctions opérationnelles comme éditeur des magazines Disney et cogérant de la société commune Disney Hachette Presse qu’il crée à cette occasion. Puis en 1989 devient Administrateur général d’Edi7, la principale filiale du groupe et alors première société de presse magazine française. Il est ainsi l’éditeur de dix magazines (ELLE, ELLE Décoration, Femme, Vital, Prévention santé, Télé 7 Jours, France Dimanche, Parents, le Journal du dimanche, Télé7 Jeux) et supervise également les départements marketing du groupe. Nommé en 1993 Directeur délégué d’Hachette Filipacchi Presse il en intègre le Comité de Direction, et préside aussi la SPDV une société filiale de l’AFP et des cablo-opérateurs qui édite un guide électronique des programmes pour la télévision. Il devient également Vice-Président de l’European Television Magazine Association (ETMA). Ouvert aux innovations, il crée en 1994 la filiale du groupe dédiée à l’Internet et devient en 1995 Directeur général Nouveaux Médias et licensing, une des quatre directions d’Hachette Filipacchi Medias dont il intègre le Comité Exécutif. À ce poste, il crée d’une part les activités internet du groupe international, lance les activités liées au marketing de fidélisation (CRM) et développe la marque ELLE dans les licences de mode, notamment au Japon et en Asie. Repéré par Arnaud Lagardère désormais Gérant de Lagardère Media il en devient l’adjoint en rejoignant le siège du Groupe, rue de Presbourg. À ses côtés, il sera actif dans l’investissement du groupe dans Canal Satellite et les chaînes de télévision de Multithématiques- qu’il contribue à repositionner.

En 2001, il quitte le Groupe Lagardère et rejoint Geosat une société créée pour investir dans Eutelsat, le 3e opérateur mondial de satellites. À l’issue de cette opération, il crée en 2003 Lascaminades, une société de conseil dans les médias et devient aussi Senior Advisor d’Arthur D. Little, le cabinet de conseil en organisation et stratégie et de LongAcre partners, une banque d’affaires britannique spécialisée dans les transactions médias en Europe, désormais intégrée à Jefferies. Il participe également au lancement de la fondation caritative ELLE, dont il sera un des administrateurs fondateurs. Il prend aussi à Biarritz la présidence du festival de photographie « Terres d’images » qu’il relance sous le nom de « Transitions ».

En 2005, il rejoint Matignon et devient le Conseiller du Premier ministre Dominique de Villepin pour les médias, chargé également de la convergence médias/télécoms et du cinéma. Il y est actif notamment dans l’élaboration de la loi sur la télévision du futur qui organise l’arrêt de la diffusion analogique et les conditions du tout numérique, ainsi que dans le lancement de France 24. En 2007, il crée Postmedia finance, une société de conseil en stratégie et fusion-acquisition dans le domaine des médias et de la convergence numérique. Il devient aussi Senior Advisor d’ABN AMRO, puis de Neuflize OBC et administrateur de la chaîne de télévision locale LCM à Marseille. Il rejoint aussi de 2008 à 2011, le Conseil d’administration d’EuropaCorp la société de production de Luc Besson cotée sur Euronext. En 2011 et 2012, comme Senior Partner de Kurt Salmon, le cabinet international de conseil en stratégie et management, il pilote notamment plusieurs missions d'aménagement de la distribution de la presse. Il est ensuite nommé, courant 2012, Président de Cofiloisirs, un des deux établissements financiers spécialisés dans le financement du cinéma et de la télévision, filiale de BNP Paribas, Neuflize OBC et UGC. Il est aussi depuis 2013 Vice-Président associé de Carmin Finance ( anciennement Amilton finance), le groupe de services financiers présidé par Nicolas Merindol. Il est également membre du Conseil de Surveillance de High Co, groupe de communication hors-media coté sur le compartiment C de NYSE-Euronext (2012-2014), il est depuis 2013 administrateur de DailyMotion, la plateforme internationale de vidéo, membre du Conseil d'Orientation de L'Équipe 21, chaîne TNT sportive du groupe Amaury, et depuis 2014 administrateur d'UGC, un des principaux groupes d'exploitation et de production cinématographique en France.

Autres activités[modifier | modifier le code]

Il a succédé en 2014 à Nicolas Seydoux comme Président du Forum d'Avignon - Culture, économie, média, le « Davos » des médias et de la culture, après en avoir été Vice-président fondateur. Il est aussi vice-président de l’association des Marseillais de Paris. Enfin, collectionneur d’art contemporain, il a été de 2007 à 2012 administrateur du Conseil national des arts plastiques (CNAP) et depuis juillet 2011, Président de la Collection Lambert à Avignon, le Musée d’art contemporain fondé en 2000 grâce au prêt du galeriste Yvon Lambert, dont il a piloté la donation à l’État, la plus importante depuis 1906. Ancien administrateur du CIAM-Châtelet (Directeur Général Jean-Luc Choplin) de 2009 à 2012, il est depuis la nomination de Luc Bondy comme Directeur de l’Odéon-Théâtre de l’Europe, le Président du Cercle de l’Odéon.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Chevalier dans l’Ordre de la Légion d'honneur et Chevalier des Arts et Lettres. Il est également Officier de l'ordre national du Mérite.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]