Hervé Blanc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hervé Blanc
Herve blanc villeurbanne 100328 130a.jpg
Hervé Blanc en 2010
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Hervé André François BlancVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Hervé Blanc, né le à Lyon et mort le à Paris[1], est un acteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfant du milieu d'une fratrie de trois garçons, il grandit dans une famille aisée, dont le père, ingénieur originaire des environs de Chambéry, était industriel, PDG de l'entreprise familiale.

Ses études le conduisent à un DEUG de droit, qu'il prolonge par 2 ans de Sciences-Po. Mais Hervé Blanc a la passion de l'écriture et du spectacle…

Carrière[modifier | modifier le code]

De 1979 à 1984, son désir d'être en scène et de "parler aux gens" l'amène dans un premier temps à conduire une carrière d'humoriste, dont la presse lyonnaise se fait largement l'écho (le comparant à Guy Bedos et Raymond Devos, ses influences), notamment pour ses prestations au Café-Théâtre de La Graine. Il prend des cours de théâtre dans la mouvance du conservatoire de Lyon (Janine Berdin), et de la Compagnie Lugdunum (Jacques Rosset), conjointement à son travail de pigiste pour des journaux lyonnais.

Et il joue dans plusieurs pièces mises en scènes par Jacques Rosset…

Après sa prestation au Café de la Gare (Paris) en et au Festival d'Avignon en juillet de la même année (Café-Théâtre de la Tache d'Encre), il se fixe à Paris et consolide sa formation en suivant des cours d'improvisation au Centre Américain, avec Paul Weaver, et de théâtre chez Vera Gregh… Parallèlement, il apparaît dans différentes pièces mises en scènes par Emmanuel Ostrowski, Abbès Zahmani

Agent d'accueil à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris, puis comédien-formateur à la prise de parole pour des cabinets de formation, il continue l'observation de ses contemporains, ce qui l'inspire pour jouer au théâtre.

En 1995, sa participation à un atelier l'amène à rencontrer Joël Pommerat, auteur-metteur en scène et fondateur de la Compagnie Louis Brouillard, avec laquelle il jouera dans "Pôles" en 2003.

Dans le même temps, il joue à la Comédie-Française dans "Ruy Blas", mis en scène par Brigitte Jacques-Wajeman. En , il est de la création de "Je tremble 1", cabaret funèbre existentiel, pièce créée à Chambéry, puis repris à Paris Bouffes du Nord en . Hervé Blanc y interprète "l'homme qui n'existe pas".

Puis Joël Pommerat complète "Je tremble 1" (1h 05) par "Je tremble 2" (1h 10), et ces 2h 15 de spectacle sont présentées dans le "IN" au Festival d'Avignon 2008. Suit une longue tournée de 2 ans, qui se termine en au TNP de Villeurbanne.

Depuis 2010, Joël Pommerat emploie aussi Hervé Blanc dans son adaptation de "Pinocchio" - rôle du narrateur - et dans "La grande et fabuleuse histoire du commerce", créée en 2011...

Au cinéma, Hervé Blanc a participé aux films d'Azize Kabouche, Anne Théron, Christophe Monier et Amal Bedjaoui.

Il meurt le , à l'âge de 65 ans.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Long métrage[modifier | modifier le code]

Moyen métrage[modifier | modifier le code]

Court métrage[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]