Hermann Vogel (illustrateur français)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Hermann Vogel)
Hermann Vogel
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Formation
Enfant

Hermann Asmus Nicolaï Vogel est un illustrateur[1] et caricaturiste français d'origine allemande né le à Flensbourg et mort le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire du Schleswig-Holstein, Hermann Vogel est le fils d'un brasseur de Hambourg, Christian Antoine Vogel. Il est obligé de quitter l'Allemagne à la suite d'un duel en 1879. Il s’installe à Paris et fournit de nombreux dessins et caricatures au journal Le Rire ou à L'Assiette au beurre. Il illustre des livres (Les Parceque et les Pourquoi d'Émile Desbeaux, Trente et Quarante, Contes de fées d'Edmond About), ainsi que des livres pour enfants comme Les Contes de Perrault ou l’Henri IV de Georges Montorgueil.

Il expose au Salon des artistes français et est membre de cette société à partir de 1909.

Son gag L'Arrosé (1887) d'une planche éditée par la Maison Quantin, qui montre un jardinier arrosant son jardin et victime du tour d'un enfant, fait partie de ceux, circulant à l'époque en France et en Allemagne, qui ont précédé et inspiré le scénario de L'Arroseur arrosé (1895) de Louis Lumière, considéré comme la première fiction du cinéma sur support photographique [2],[3],[4].

Hermann Vogel est le père de Lucien Vogel[5] qui créa la Gazette du bon ton ainsi que le magazine VU, et le grand-père de Marie-Claude Vaillant-Couturier.

Ouvrage illustré[modifier | modifier le code]

  • Pierre Maël, Le Forban noir, Paris, Librairie Hachette et Cie, 1911.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Françoise Tétart-Vittu, « La Gazette du Bon Ton », Encyclopædia Universalis,‎ consulté le 25 décembre 2013 (lire en ligne [archive payante]) : « La Gazette du bon ton est l'œuvre de Lucien Vogel (1886-1954), fils d'un illustrateur de la maison Hachette ».
  2. Marie-France Briselance et Jean-Claude Morin, Grammaire du cinéma, Paris, Nouveau Monde, , 588 p. (ISBN 978-2-84736-458-3), p. 35
  3. (en) Elisabeth Wesseling, The Child Savage, 1890–2010 : From Comics to Games, Routledge, , 258 p. (lire en ligne).
  4. Patrice Gentilhomme, « Bamboo, un éditeur qui fait beaucoup de cinéma ! », sur Actua BD, (consulté le ).
  5. Yseult Williams, « La splendeur des Brunhoff », sur books.google.fr, Fayard, (consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Sönke Vogel, Chronik der Vogel Familie, Hamburg, 1987.

Liens externes[modifier | modifier le code]