Hermann Stenner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hermann Stenner
Image dans Infobox.
Autoportrait à la veste rouge, 1911
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Formation
Maître
Lieu de travail
Mouvement
Influencé par

Hermann Stenner (né le à Bielefeld, mort le sur le front de l'Est à Iłów, Pologne) est un peintre allemand.

Malgré sa mort précoce et une courte période créatrice de cinq ans, Stenner est un artiste prolifique au début du XXe siècle : son œuvre compte environ 280 peintures et plus de 1500 dessins. Après un début impressionniste en 1909, sa virée vers l'expressionnisme avec des contours durs et des couleurs vives se fait sous l'influence de Kandinsky et surtout de son professeur Adolf Hölzel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hermann Stenner, Kaffeegarten am Ammersee, 1911
Kaffeegarten am Ammersee, 1911
Hermann Stenner, Saint Sébastien, 1914
Saint Sébastien, 1914

Son père Hugo Stenner est peintre. Hermann fait des copies impressionnistes de peintures anciennes puis suit un an les cours du Handwerker- und Kunstgewerbeschule Bielefeld. En , il est admis à l'examen d'entrée à l'Académie des beaux-arts de Munich et rejoint la classe de dessin de Heinrich Knirr. Durant l'été, il vient dans l'école de Hans von Hayek à Dachau où il fait des progrès très significatifs dans sa peinture. Mais Von Hayek et Knirr ne veulent plus de lui. Il se rapproche de Hugo von Habermann à Munich puis de Christian Landenberger à Stuttgart.

Fin , Stenner s'installe à Stuttgart où il est accepté dans l'académie dans la classe de Landenberger. En , il s'inscrit dans la classe d'Adolf Hölzel et s'éloigne de l'enseignement de von Hayek et de Landenberger. Il le suit d'abord dans sa définition de la peinture puis rompt violemment pour avoir son propre style. Hölzel le fait entrer dans les ateliers du château de Stuttgart en , ce que Stenner accepte avec grande joie. Durant l'été, il fait un voyage de peinture avec lui à Montjoie. En , Stenner passe quatre semaines à Paris avec l'historien d'art Hans Hildebrandt (de) et sa femme Lily (de).

En 1913, il participe à la première "exposition de l'expressionnisme allemand" à Dresde. Il peint avec Oskar Schlemmer et Willi Baumeister des fresques dans le hall du bâtiment principal de l'exposition du Deutscher Werkbund pour celle de 1914. Ces œuvres suscitent la discussion et la polémique.

Le , il est enrôlé à Stuttgart comme volontaire avec Oskar Schlemmer et rejoint le 119e régiment de grenadiers. Après deux mois sur le front de l'Ouest, il est transféré fin novembre avec son régiment sur celui de l'est. Dans les premières heures du , il meurt durant une attaque désastreuse en Voïvodie de Mazovie.

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

  • (de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Hermann Stenner » (voir la liste des auteurs).
  • Hermann Stenner 1891–1914. Von Bielefeld nach Meersburg - Ein Maler an der Schwelle zur Moderne. Ausstellungskatalog Schloss Achberg 2007, (ISBN 3-9809999-5-5)
  • Karin von Maur/Markus Pöhlmann: Der Maler Hermann Stenner im Spiegel seiner Korrespondenz. Briefe 1909–1914. Prestel Verlag, München 2006, (ISBN 3-7913-3731-9)
  • Jutta Hülsewig-Johnen/Christiane Reipschläger: Hermann Stenner - Werkverzeichnis der Gemälde. herausgegeben vom Freundeskreis Hermann Stenner e. V., (2. Auflage, 2005), (ISBN 3-00-015755-7)
  • Hermann Stenner (Katalog). Galerie Schlichtenmaier, Grafenau-Dätzingen, 1989.
  • Hölzel und sein Kreis. Der Beitrag Stuttgarts zur Malerei des 20. Jahrhunderts, Eröffnungsausstellung des Württembergischen Kunstvereins Stuttgart im wiederaufgebauten Kunstgebäude am Schlossplatz, Stuttgart 1961.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :