Hermann Samuel Reimarus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hermann Samuel Reimarus
Reimarus.jpg

Hermann Samuel Reimarus

Naissance
Décès
Principaux intérêts
Œuvres principales
L'Objectif de Jésus et de ses disciples (1778)
A influencé
Célèbre pour
Enfants
Elise Reimarus (en)
Johann Albert Heinrich Reimarus (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Hermann Samuel Reimarus (1694-1768) est un homme de lettres et philosophe allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le gendre et collaborateur de Johann Albert Fabricius. Maîtrisant l'hébreu et d'autres langues orientales, il est connu pour son déisme profond, conforme aux exigences de la pure rationalité. Il rejette les miracles et les mystères à l'exception de la Création, et défend comme vérité naturelle l'existence d'un Dieu bon et sage, et l'immortalité de l'âme.

Son œuvre, intitulée, Von Dem Zwecke Jesu und Seiner Jünger (L'Objectif de Jésus et de ses disciples), publiée par Gotthold Ephraim Lessing en 1778, a déclenché une polémique car elle propose une image de Jésus distincte de celle du Christ décrit dans les évangiles. En effet, il prétendait que Jésus était un révolutionnaire juif.

On lui doit également :

  • une édition de Dion Cassius, Hambourg, (1750-1752),
  • un Traité des principales vérités de la religion naturelle (1754),
  • des Allgemeine Betrachtungen über die Triebe der Thiere, hauptsächlich über ihre Kunsttriebe. Zum Erkenntniss des Zusammenhanges der Welt, des Schöpfers und unser selbst, 2e édition, Hamburg, Johann Carl Bohn, 1762 (Observations sur l'instinct des animaux) (première parution : 1760)[1],
  • une Apologie des adorateurs rationalistes de Dieu (1774),
  • une Vie de J. A. Fabricius (1737).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]