Hermann-Friedrich Joppien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leyser.
Hermann-Friedrich Joppien
En France 1940
En France 1940

Surnom "Jupp"
Naissance
Bochum
Décès (à 29 ans)
près de Yelnya, au Sud-Ouest de Bryansk
Mort au combat
Origine Allemand
Allégeance Flag of German Reich (1935–1945).svg Troisième Reich
Arme Balkenkreuz.svg Wehrmacht, Heer, Luftwaffe
Grade Hauptmann
Années de service 1931 – 1941
Conflits Seconde Guerre mondiale
Commandement 1./JG 51, I./JG 51
Faits d'armes Bataille de France
Bataille d'Angleterre
Front Ouest
Opération Barberousse
Distinctions Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne

Hermann-Friedrich « Jupp » Joppien ( à Bochum - à près de Yelnya, au Sud-Ouest de Bryansk) est un Hauptmann, pilote de chasse, et as allemand qui a servi au sein de la Luftwaffe dans la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il a été récipiendaire de la Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne. Cette distinction est attribuée en récompense d'un acte d'une extrême bravoure sur le champ de bataille ou un commandement militaire avec succès.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hermann-Friedrich Joppien est né le à Bochum. Il rejoint le service militaire dans un régiment d'infanterie en octobre 1931.

Au milieu de 1939, Joppien est affecté au 1er Staffel[Notes 1] de la Jagdgeschwader 51 (JG 51). Il remporte sa première victoire, un avion français Morane-Saulnier MS 406 le , toutefois, le train d'atterrissage de son avion est endommagé et capote à l'atterrissage, Joppien s'en échappe sans blessure. Il remporte quatre victoires lors de la campagne française de 1940. Le 6 août 1940, Joppien est promu Staffelkapitän du 1./JG 51 et revendique 26 victoires au cours des combats aériens sur l'Angleterre. Joppien reçoit la Ritterkreuz (Croix de chevalier de la Croix de fer) et le 18 octobre 1940, il est nommé Gruppenkommandeur (en) du I./JG 51. Il enregistre sa 40e victoire le . Il reçoit les feuilles de chêne de sa Croix de chevalier le 23 avril 1941 pour ses 40 victoires.

Joppien conduit le I./JG 51 lors de l'invasion de la Russie (Opération Barbarossa) et le , il abat cinq bombardiers russes à proximité de Babrouïsk. 12 victoires suivent en juillet, dont quatre bombardiers Tupolev SB-2 abattus le 2 juillet et trois autres SB-2 le 24 juillet.

Cependant, après sa 58e victoire le 5 juillet, Joppien est blessé par l'explosion d'une bombe et doit passer plusieurs semaines à l'hôpital. Le 28 août 1941, Joppien est engagé dans un combat avec des avions de chasse et des bombardiers russes à proximité de Yelnya, au sud-ouest de Briansk. Dans l'action, Joppien est abattu et tué dans son Messerschmitt Bf 109 F-2 (Nr.: 9670) « Black << » par un avion russe MiG-3.

Jupp Joppien est officiellement crédité de 70 victoires. Son palmarès comprend 42 victoires aériennes confirmées sur le front occidental parmi eux, 23 Supermarine Spitfire.

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Note
  1. Pour comprendre les Gruppen et Staffeln de la Luftwaffe, voir Organisation de la Luftwaffe (1933-1945).
  2. Selon Scherzer en tant que Oberleutnant et pilote de la I./JG 51[2]
Citations
  1. Walther-Peer Fellgiebel 1986, p. 245.
  2. a et b Scherzer 2007, p. 423.
Source
Bibliographie
  • (de) Walther-Peer Fellgiebel, Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes, 1939-1945 : die Inhaber der höchsten Auszeichnung des Zweiten Weltkrieges aller Wehrmachtteile, Friedberg/H, Podzun-Pallas,‎ (ISBN 3-790-90284-5).
  • (de) Ernst Obermaier, Die Ritterkreuzträger der Luftwaffe Jagdflieger 1939 - 1945, Mainz, Hoffmann,‎ (ISBN 3-873-41065-6).
  • (de) Veit Scherzer, Die Ritterkreuzträger : die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchivs, Ranis/Jena, Scherzers Militaer-Verlag,‎ (réimpr. 2005, 2006), 846 p. (ISBN 3-938-84517-1 et 978-3-938-84517-2, OCLC 891773959).
  • (de) Die Wehrmachtberichte, 1939-1945, München, Deutscher Taschenbuch Verlag,‎ (ISBN 3-423-05944-3).
  • (de) Helden der Wehrmacht : [unsterbliche deutsche Soldaten], München, FZ-Verl,‎ (ISBN 978-3-924-30982-4).
Liens externes