Heribert Prantl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Heribert Prantl
Description de cette image, également commentée ci-après

Heribert Prantl en 2008

Naissance
Nittenau
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Pays de résidence Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Profession
Signature de Heribert Prantl

Heribert Prantl (né le à Nittenau) est un juriste, journaliste et éditorialiste allemand. Il dirige la rédaction de politique intérieure de la Süddeutsche Zeitung à Munich. Heribert Prantl vit à Munich.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1983 : Prix de la science de l'université de Ratisbonne et de la Maison Thurn und Taxis (Sciences économiques et droit)
  • 1989 : Prix de la fondation pour la presse du Tagesspiegel à Berlin
  • 1992 : Prix de la presse de la Deutscher Anwaltverein pour son Plaidoyer pour le renforcement de la constitution
  • 1994 : Prix frère et sœur Scholl pour le livre Deutschland, leicht entflammbar
  • 1996 : Prix Kurt Tucholsky
  • 1999 : Prix Siebenpfeiffer pour la liberté et les droits démocratiques
  • 2001 : Prix Theodor Wolff dans la catégorie « Essai » pour la contribution Lob der Provinz, Süddeutsche Zeitung du 1er et 2 avril 2000
  • 2004 : Prix de rhétorique pour le discours de l'année 2004 décerné par l'université Eberhard Karl de Tübingen
  • 2006 : Prix Erich Fromm, avec Hans Leyendecker[1]
  • 2006 : Prix Arnold Freymuth
  • 2010 : Cicero-Rednerpreis

Publications[modifier | modifier le code]

  • Die journalistische Information zwischen Ausschlußrecht und Gemeinfreiheit. Eine Studie zum sogenannten Nachrichtenschutz, zum mittelbaren Schutz der journalistischen Information durch § 1 UWG und zum Exklusivvertrag über journalistische Informationen., Verlag E.u.W. Gieseking, Bielefeld, 1983 (ISBN 3-7694-0199-9)
  • Deutschland - leicht entflammbar. Ermittlungen gegen die Bonner Politik., Carl Hanser Verlag, Munich/Vienne, 1994 (ISBN 3-446-17691-8)
  • Wehrmachtsverbrechen. Eine deutsche Kontroverse., Hoffmann und Campe Verlag, Hambourg, 1997 (ISBN 3-455-10365-0)
  • Sind wir noch zu retten? Anstiftung zum Widerstand gegen eine gefährliche Politik. Carl Hanser Verlag, Munich/Vienne, 1998 (ISBN 3-446-18541-0)
  • Rot-Grün – Eine erste Bilanz., Hoffmann und Campe Verlag, Hambourg, 1999 (ISBN 3455103839)
  • Avec Hans Leyendecker et Michael Stiller : Helmut Kohl, die Macht und das Geld., Steidl Verlag, Göttingen, 2000 (ISBN 3882437383)
  • Avec Thomas Vormbaum (éditeur) : Juristisches Zeitgeschehen 2000 in der Süddeutschen Zeitung., Nomos Verlagsgesellschaft, Baden-Baden, 2001 (ISBN 3-7890-7540-X)
  • Avec Arthur Kaufmann : Was der Mensch dem Menschen schuldet, Carl Heymanns Verlag, Cologne/Berlin/Bonn/Munich, tiré à part, 2001
  • Verdächtig – Der starke Staat und die Politik der inneren Unsicherheit., Europa Verlag, Hambourg, 2002 (ISBN 3203810417)
  • Avec Thomas Vormbaum (éditeur) : Juristisches Zeitgeschehen 2001 in der Süddeutschen Zeitung., Nomos Verlagsgesellschaft, Baden-Baden, 2002 (ISBN 3-7890-8298-8)
  • Avec Thomas Vormbaum (éditeur) : Juristisches Zeitgeschehen 2002 in der Süddeutschen Zeitung., Berliner Wissenschafts-Verlag, Berlin, 2003 (ISBN 3-8305-0618-X)
  • Avec Thomas Vormbaum (éditeur) : Juristisches Zeitgeschehen 2003 in der Süddeutschen Zeitung., Berliner Wissenschafts-Verlag, Berlin, 2004 (ISBN 3-8305-0882-4)
  • Avec Thomas Vormbaum (éditeur) : Juristisches Zeitgeschehen 2004 in der Süddeutschen Zeitung., Berliner Wissenschafts-Verlag, Berlin, 2005 (ISBN 3-8305-1062-4)
  • Kein schöner Land – Die Zerstörung der sozialen Gerechtigkeit. Droemer Verlag, Munich, 2005 (ISBN 3-426-27363-2)
  • Entretien avec Hans-Jochen Vogel : Politik und Anstand. Warum wir ohne Werte nicht leben können., Herder Verlag, Fribourg/Bâle/Vienne, 2005 (ISBN 3-451-28608-4)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) « Lob des anderen », dans Winfried Hassemer, Freiheitliches Strafrecht, Berlin, Philo-Verlag,‎ (ISBN 3-8257-0142-5)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dr. Rainer Otte, « Erich-Fromm-Preis 2006 », sur o-ton.radio-luma.net (consulté le 14 décembre 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]