Herbert Lespinasse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lespinasse.
Herbert Lespinasse
Herbert Lespinasse, 1955.jpg
Herbert Lespinasse, Le Lac, 1955, xylographie.
Naissance

Stamford
Décès
Nationalité
américaine
Activité
gravure

Herbert Lespinasse, né le à Stamford dans le Connecticut et mort à Neuilly-sur-Seine en 1972, est un graveur et peintre de paysage américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est élève de l'école des beaux-arts de Paris. Puis il fréquente l'Atelier du Bateau-Lavoir. Il se lie avec Juan Gris qui l'initie au cubisme. Il expose au Salon National des Beaux-Arts, au Salon d'automne et au Salon des Tuileries.

Il a réalisé de nombreuses gravures sur bois.

Dans l'ouvrage Phosphorescences ses gravures sont illustrées par des textes de Jules Supervielle.

La liaison que sa femme Gaby Depeyre a eue avec Picasso vers 1915, a été révélée[1] dans les années 1950.

Herbert Lespinasse fut le seul Américain déporté au camp de concentration de Buchenwald pendant la Seconde Guerre mondiale. Comme il risquait encore plus du fait de sa nationalité américaine, les Français faisant partie de son convoi l'avaient déclaré comme Français. Il portait donc le Triangle Rouge des déportés politiques, avec la lettre « F » des Français.

Le 25 juin 1958, il est élu membre correspondant de l'Académie des Beaux-Arts.

Il décède dans sa maison-atelier de Neuilly-sur-Seine. Il est inhumé à Paris au cimetière du Père-Lachaise auprès de Gaby.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Localisation de ses œuvres : la Bibliothèque Nationale de Paris.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]