Herbert J. Biberman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Biberman.
Herbert J. Biberman
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoint
Autres informations
Membre de

Herbert J. Biberman est un scénariste, réalisateur et producteur de cinéma américain, né le à Philadelphie (Pennsylvanie), mort le (à 71 ans) à New York.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Joseph et Eva Biberman, immigrés juifs originaires de Russie[1], Herbert Bibermanest naît à Philadelphie, en Pennsylvanie. Il est le frère de l'artiste américain Edward Biberman (1904-1986). Il commence sa carrière comme scénariste de séries B. En 1947 interrogé par la House Un-American Activities Committee il refuse de répondre aux questions sur son appartenance au Parti communiste américain. Il est condamné et passe six mois en prison. Subissant les foudres du maccarthysme en étant inscrit sur la liste noire du cinéma[2], son film le plus connu Le Sel de la terre en 1954 est boycotté aux États-Unis mais rencontre un grand succès en Europe.

Esclaves est sélectionné en compétition au Festival de Cannes 1969.

Herbert Biberman est mort d'un cancer des os en 1971 à New York. Exclu de la Directors Guild of America en 1950, il y est réintroduit à titre posthume en 1997.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il épouse l'actrice Gale Sondergaard en 1930. Ensemble ils ont deux enfants, Daniel Hans et Joan. Leur mariage dure jusqu'à la mort de Biberman.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme producteur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Francis G. Couvares, Movie Censorship and American Culture, vol. 9, University of Massachusetts Press, coll. « Borderlines Series », (ISBN 9781558495753, lire en ligne), p. 247
  2. (en) « Who were the Hollywood Ten?  », sur telegraph.co.uk, The Daily Telegraph, (consulté le 10 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]