Herbert Hasler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Seconde Guerre mondiale image illustrant la voile ou un voilier
Cet article est une ébauche concernant la Seconde Guerre mondiale et la voile ou un voilier.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Herbert Hasler
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
GlasgowVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Armes
Conflit
Distinctions

Herbert George « Blondie » Hasler (né le 27 février 1914, mort le 5 mai 1987) est un officier britannique des Royal Marines de la Seconde Guerre mondiale qui se rendit célèbre en décembre 1942, où après avoir remonté la Gironde en kayak, il mena, à la tête d'un petit commando, un raid contre plusieurs navires allemands[1], des « forceurs de blocus »[2] (opération Frankton). Il fut à l'origine des principaux concepts qui conduisirent après guerre à la formation du Special Boat Service.

Le conflit terminé, il devint un yachtman respecté, et un des créateurs de la transat anglaise, la première transatlantique à la voile en solitaire[1], qu'il disputera lui-même. Il est l'un des inventeurs du pilote automatique pour les voiliers[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Yves Buffetaut, Les Ports de l'Atlantique : 1939-1945, Rennes, Marines éditions, , 155 p. (ISBN 2-909675-99-8), p. 84 "Blondie Hasler en kayak"
  2. Ces navires étaient des navires marchands allemands, se camouflant souvent sous pavillon neutre, rapides car équipés de moteur diesel et disposant de batteries anti-aériennes. Ils assuraient les liaisons entre l'Europe occupée et le Japon ou l'Indonésie. Apportant des modèles d'engins de combat allemands aux Japonais et rapportant des matières premières manquantes à l'industrie allemande comme le caoutchouc, l'étain ou le wolfram
  3. cf. Sous la voile, Autopilotes et régulateurs d’allure, par Peter Christian Förthmann