Herapathite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la chimie
Cet article est une ébauche concernant la chimie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'herapathite ou sulfate d'iodoquinine est un composé dont les cristaux sont dichroïques et peuvent être ainsi employés pour polariser la lumière.

Selon Edwin H. Land, elle a été découverte en 1852 par William Herapath, un docteur de Bristol. Un de ses élèves a trouvé qu'ajouter de l'iode à l'urine d'un chien alimenté avec de la quinine produisait des cristaux verts anormaux. Herapath a noté en étudiant les cristaux sous un microscope qu'ils semblaient polariser la lumière.

Les propriétés dichroïques de l'herapathite sont venues à l'attention de Sir David Brewster, et plus tard ont été employées par Land pour construire le premier type de feuille polarisatrice Polaroïd.

Références[modifier | modifier le code]

  • Edwin H. Land, (1951). "Some aspects on the development of sheet polarizers". J. Optical Society of America 41 (12), 957-963.