Henry de La Falaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Henry de La Falaise[1], de son vrai nom James Henri Le Bailly de La Falaise, marquis de La Coudraye (titre de courtoisie), est un producteur, directeur, réalisateur et parfois acteur français, né le 11 février 1898 à Saint-Cyr-l'École (France)[2] et décédé le 10 avril 1972 à Calvia (Ile de Majorque)[3],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une vieille famille de la noblesse d'extraction normande installée en Vendée, fils de Georges de la Falaise, Henry Le Bailly de La Falaise est précocement attiré par le cinéma. Très jeune, utilisant la caméra offerte par un père lui aussi intéressé par la technique cinématographique, il réalise très librement, en indépendant, des films commerciaux et de découverte du monde. Vers 1925, il fonde sa société cinématographique et en assume la direction.

Avec le film Legong, tourné à Bali, sorti en 1934, Henry de La Falaise montre son talent de cinéaste : il saisit des rituels religieux et leurs danses frénétiques, des défilés mystiques, la vie du marché local, montre des femmes simplement vêtues (scènes coupées dans la version américaine) et, dans la scène finale, une incinération collective. Son attention aux détails de la vie quotidienne des villageois rend ce film quasiment documentaire.

Lors du tournage en France du film Madame Sans-Gêne à Paris en 1925, l'actrice américaine Gloria Swanson tombe amoureuse de Henry de La Falaise, que la production lui avait attaché comme interprète. Ils se marient à Paris le 28 janvier 1925 et divorcent en 9 novembre 1931[2]. Dans ses mémoires, Swanson regrette ce mariage, son troisième, s'étant sentie délaissée à la suite d'une grossesse achevée sur un avortement.

Henry de La Falaise se remarie presque aussitôt (le 22 novembre 1931) avec Constance Bennett, autre actrice américaine, dont il divorce le 14 novembre 1940. Il se remarie à nouveau, en décembre 1940, avec une riche héritière colombienne, Emma Rodriguez Maldonado.

Il décède lors d'un accident d'avion[4] survenu à Calvia (Ile de Majorque) le 10 avril 1972[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Compagnie cinématographique personnelle[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nom d'usage selon la Bibliothèque nationale de France
  2. a b c et d Source : Archives Départementales des Yvelines - Registres paroissiaux et d'état civil, Saint-Cyr l'Ecole, NMD- 4E 5073 - 1897 1899 - Vue 114/313. Acte N° 21
  3. Les gens du cinéma pour le certificat de naissance
  4. « Le Bailly de La Falaise » (consulté le 8 mars 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henry de la Falaise, Mai 1940, la bataille des Flandres, mémoires d'un combattant, Les Presses des Œuvres Littéraires, 1977
    Henry de la Falaise y raconte sa campagne de l'été 40, période durant laquelle il a servi comme officier de liaison au sein de l'escadron A du Royal 12° Lanciers du Corps Expéditionnaire Britannique
    Description du média.
    .
  • Marquise de la Falaise, Les années magnifiques
  • Geoffroy Guerry, Du Pays de Caux à la Vendée, Histoire et Généalogie des Le Bailly de La Falaise et de leurs alliances, du XVe siècle à nos jours (2011)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]