Henry Somm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Henry Somm
Henry Somm.jpg
Portrait d'Henry Somm par Henri de Toulouse-Lautrec
Naissance
Décès
(à 63 ans)
Flag of France.svg Paris
Nom de naissance
François Clément Sommier
Nationalité
Activité
Maître
Lieu de travail

Henry Somm, pseudonyme de François Clément Sommier (né le à Rouen[1], mort le dans le 9e arrondissement de Paris[2]) est un peintre, aquarelliste, dessinateur, graveur, et caricaturiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir étudié à l'école municipale de dessin de Rouen, il s'installe à Paris dans les années 1860.

Il exécute de nombreuses gravures pour la revue Paris à l'eau-forte entre 1873 et 1876, et, pour Cadart, entre autres, quelques hors-textes destinés à L'Eau forte en...[3].

En 1879 et 1889, il participe aux expositions des Impressionnistes chez Durand-Ruel à Paris.

Il collabore avec la presse : Le Chat noir, La Charge, La Cravache, La Chronique parisienne, High Life, Frou-Frou, Le Rire.

Il a écrit la comédie en un acte La Berline de l’émigré, ou Jamais trop tard pour bien faire, créée pour Le Chat noir, le 25 décembre 1885[4].

Les parisiennes vues par Henry Somm[modifier | modifier le code]

Somm a laissé une importante quantité de dessins et d'aquarelles de parisiennes saisies sur le vif (années 1890).

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Au domicile de ses parents, no 20 rue Beauvoisine.
  2. En son domicile, 27 boulevard de Rochechouart selon les Archives de Paris 9e, acte de décès no 358, année 1907 (page 17/31)
  3. Cf. par exemple l'index de L'Eau forte en 1878, Catalogue général de la BnF.
  4. Elizabeth Menon, « Potty-Talk in Parisian Plays: Henry Somm’s La Berline de l’émigré and Alfred Jarry’s Ubu roi », dans Art Journal, 52 (3), 1993, p. 59-64. JSTOR. Web. 29 octobre 2012 [?].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :