Henry Somm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Henry Somm
Image dans Infobox.
Henri de Toulouse-Lautrec, Portrait d'Henry Somm (vers 1890), gravure.
Naissance
Décès
Nom de naissance
François Clément Sommier
Nationalité
Activités
Maître
Lieu de travail

François Clément Sommier, dit Henry Somm, né le à Rouen[1] et mort le à Paris[2], est un peintre, aquarelliste, dessinateur, graveur et caricaturiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir étudié à l'école municipale de dessin de Rouen, Henry Somm s'installe à Paris dans les années 1860.

Il exécute de nombreuses gravures pour la revue Paris à l'eau-forte entre 1873 et 1876, et, pour Cadart, entre autres, quelques hors-textes destinés à L'Eau forte en…[3].

En 1879 et 1889, il participe aux expositions des impressionnistes chez Durand-Ruel à Paris.

Il collabore avec la presse : Le Chat noir, La Charge, La Cravache, La Chronique parisienne, High Life, Frou-Frou, Le Rire.

Il a écrit la comédie en un acte La Berline de l’émigré, ou Jamais trop tard pour bien faire, créée pour Le Chat noir, le [4].

Il a laissé une importante quantité de dessins et d'aquarelles de parisiennes saisies sur le vif dans les années 1890.

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Illustrations[modifier | modifier le code]

  • Les joyeusetés du R. P. La Cayorne (chez J. Lemonnyer Libraire, Paris, 1882), avec un frontispice de Henry Somm.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Au domicile de ses parents, no 20 rue Beauvoisine.
  2. À son domicile, 27, boulevard de Rochechouart selon les Archives de Paris 9e, acte de décès no 358, année 1907 (page 17/31).
  3. cf. par exemple l'index de L'Eau forte en 1878, Catalogue général de la BnF.
  4. (en) Elizabeth Menon, « Potty-Talk in Parisian Plays: Henry Somm’s La Berline de l’émigré and Alfred Jarry’s Ubu roi », Art Journal, 52 (3), 1993, pp. 59-64. JSTOR. Web. [?].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :