Henry Moseley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant  un physicien image illustrant une personnalité image illustrant britannique
Cet article est une ébauche concernant un physicien et une personnalité britannique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moseley.
Henry Moseley
BigMoseleyCard.jpg

Henry Moseley (1910)

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 27 ans)
GeliboluVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Arme
Conflit

Henry Gwyn Jeffreys Moseley, né le à Weymouth et mort le dans la péninsule de Gallipoli, est un physicien britannique. Son père était le naturaliste Henry Nottidge Moseley.

Travaux[modifier | modifier le code]

L'ordre des éléments dans le tableau périodique a été solidement établi grâce à ses découvertes dans le laboratoire d'Ernest Rutherford en 1913. Moseley a démontré que les rayons X émis par différents atomes obéissent une relation, la loi de Moseley, entre la longueur d'onde du rayon X et le numéro atomique ou charge nucléaire. Le numéro atomique de chaque élément est devenu alors une valeur mesurable, et comme il s'agit de nombres entiers tous uniques, cela permit de valider le nombre d'éléments du tableau périodique.

Mort et postérité[modifier | modifier le code]

En 1914 au début de la Première Guerre mondiale, Moseley s'est engagé dans les forces armées britanniques bien que sa qualité de scientifique ne l'y obligeât pas. En 1915, il fut tué à la bataille de Gallipoli à l'âge de vingt-sept ans. Plusieurs[Qui ?] ont suggéré qu'il aurait pu gagner le prix Nobel s'il avait survécu, car seules les personnes en vie y sont éligibles.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :