Henry Maury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maury.
Henry Maury
dit la Grâce
Image illustrative de l'article Henry Maury

Naissance
Lagrasse (Aude)
Décès (à 50 ans)
Leipzig (Allemagne)
Mort au combat
Origine Drapeau de la France France
Arme infanterie
Grade Général de brigade
Années de service -1813
Distinctions Baron de l'Empire
Officier de la Légion d'honneur

Henry Maury dit la Grâce, né le à Lagrasse (Aude), mort le lors de la bataille de Leipzig (Allemagne), est un général français de l’Empire.

État de service[modifier | modifier le code]

Le 29 octobre 1796, il est mis à la suite de la 10e demi-brigade d’infanterie de ligne, et il sert en 1797 et 1798, à l’armée du Rhin. Il est nommé chef de bataillon le 9 novembre 1798, à la 90e demi-brigade d’infanterie de ligne

De 1799 à 1800, il est affecté à l’armée de Batavie, et le 24 octobre 1803, il rejoint la 93e demi-brigade d'infanterie de ligne. Il est fait chevalier de la Légion d’honneur le 14 juin 1804.

De 1805 à 1807, il participe aux campagnes d’Autriche, de Prusse et de Pologne. Il assiste au siège de Kołobrzeg d’avril à juillet 1807.

Il devient major le 27 octobre 1808, au 48e régiment d’infanterie de ligne, et il est élevé au grade d’officier de la Légion d’honneur le 15 mai 1810.

Il est nommé colonel le 3 mars 1811, au 131e régiment d’infanterie de ligne, et en 1812, il participe à la campagne de Russie, au sein du 11e corps d’armée.

Il est créé baron de l’Empire le 14 juin 1813, et il est promu général de brigade le 12 octobre 1813, commandant de la brigade d’infanterie de la 32e division du 7e corps.

Il est tué le 18 octobre 1813 à la bataille de Leipzig.

Armoiries[modifier | modifier le code]

- D'azur au chevron du tiers de l'écu de gueules au signe des chevaliers légionnaires accompagné en chef de deux épées hautes d'argent, et en pointe d'un drapeau d'or accosté de deux lions adossés d'argent, un à dextre, un à sénestre - Livrées : les couleurs de l'écu

Sources[modifier | modifier le code]