Henry Hobson Richardson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Richardson.
image illustrant un architecte
Cet article est une ébauche concernant un architecte.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Portrait de Henry Hobson Richardson

Henry Hobson Richardson (né le 29 septembre 1838 - mort le 27 avril 1886) est un architecte américain, qui appliqua la tendance éclectique et diffusa les préceptes de l'Académie des beaux-arts dans son pays. On lui doit notamment la diffusion dans son pays, du style néoroman appelé « roman richardsonien ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Richardson est né le 29 septembre 1838 à la plantation de Priestly à la Paroisse de Saint-Jacques en Louisiane, il étudie d'abord à Harvard. En 1859, il s'établit quelque temps à Paris. À son retour en 1865, il fonde une agence d'architecture à Boston.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Trinity Church à Boston

Il travailla surtout pour le compte des grandes familles américaines, en particulier pour les Âmes du Massachusetts.

  • à Albany, Capitole de l'État de New York (1867-1889)
  • à North Easton (Massachusetts), il dessina les plans de la bibliothèque (Ames Library, 1877-1879), de l'hôtel-de-ville (1879-1881, Ames Town Hall) et de la gare (1881)
  • à Boston, il construit deux immeubles de bureaux pour les Ames et la Trinity Church, en style néoroman (1872).
  • à Chicago, son chef-d’œuvre fut le magasin de vente en gros Marshall Field's Wholesale Store (1885-1887), démoli en 1930[1]
  • bibliothèque Billings, université du Vermont, Burlington, 1883-1886
  • Winn Memorial Library, Woburn, Massachusetts, 1877-1878
  • Crane Memorial Library, Quincy, Massachusetts, 1880-1883
  • Sever Hall, sur Harvard Yard, Cambridge, 1878-1880
  • maison de William Watts Sherman en 1874-1875
  • maison de Mrs. F. Stoughton à Cambridge (1882-1883)
  • Palais de justice et prison du comté d'Allegheny (1884-1888).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire des architectes, Encyclopedia Universalis, Albin Michel (ISBN 9782226109521)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :