Henry Faye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Henry Faye (, Tours - , Tours), est un historien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d’un ingénieur de la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans, il suit ses études au lycée de Tours et entre à l'École spéciale militaire de Saint-Cyr en 1872.

Il quitte l'armée en 1878, obtient sa licence en droit et s’inscrit comme avocat à la cour d'appel d'Orléans. Il est maire de Lavardin de 1892 à 1899.

Il se consacre aux travaux historiques et préside la Société archéologique de Touraine de 1901 à 1904.

Il a également traduit de l'allemand en français.

Il écrit notamment sous les pseudonymes de « H. Langeron » ou de « Henri de Gizaguet ».

Il épouse Louise Roulleau de La Roussière.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le Régiment qui passe (1878)
  • Un drapeau de Metz (1879)
  • Don Carlos, infant d'Espagne (traduit de l'œuvre de Friedrich von Schiller, 1881)
  • L'Anarchie spontanée en Touraine (1885)
  • Le Statut municipal de Tours, d'après de récents travaux (1885)
  • Les Assemblées de la généralité de Tours en 1787 (1885)
  • L'Instruction publique avant la Révolution, d'après de récents travaux (1885)
  • Les limites de l'ancienne province de Touraine (1887)
  • Les Prussiens en Touraine et en Anjou (1815) (1887)
  • Les Sociétés populaires dans le département d'Indre-et-Loire (1790-1800) (1887)
  • Doléances du tiers état de Tours aux États généraux de 1789 (1894)
  • Éloge de Léon Palustre (1895)
  • Un barreau de province. Les institutions judiciaires en Touraine et le barreau de Tours (1896)
  • Descartes, l'homme et le penseur (1897)
  • Cahier du clergé de Touraine aux États généraux de 1789 (1899)
  • La Juridiction consulaire à Tours (1565-1903)'’ (1903)
  • La Révolution au jour le jour en Touraine (1789-1800) (1903)
  • Ch. de Grandmaison (1824-1903) (1904)
  • L'Art de gagner au bridge, préceptes et conseils pratiques (1905)
  • Le clergé et le culte en Touraine pendant la Révolution (1789-1801) (1908)
  • Jean II, maréchal de Boucicaut

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]