Henry Davison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henry Davison
Henry Davison.jpg
Informations générales
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Troy (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 54 ans)
Locust Valley (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
banquierVoir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
F. Trubee Davison (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Henry Pomeroy Davison, (12 juin 1867 à Troy (Pennsylvanie, États-Unis), 6 mai 1922 à Locust Valley, État de New York, États-Unis) était banquier et fondateur de la Ligue des Sociétés de la Croix-Rouge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henry Davison était l'ainé d'une famille de quatre enfants. Sa mère est décédée alors qu'il avait huit ans. Il mena une carrière de banquier, commençant comme messager et devenant, à 32 ans, le Président de la Liberty National Bank.

Il fut nommé président du Conseil de Guerre de la Croix-Rouge américaine en 1917. Il fut l'instigateur d'une campagne qui rapporta 4 millions de dollars, ce qui permit d'envoyer des équipes de la Croix-Rouge sur les différents fronts.

À la fin de la première guerre mondiale, il proposa de regrouper les Sociétés nationales de la Croix-Rouge en une fédération. Sa proposition fut acceptée, d'abord par la Société de la Croix-Rouge américaine, puis par les Sociétés nationales de Croix-Rouge britannique, française, italienne et japonaise.

Aussi, une conférence médicale internationale, tenue à Cannes à l'initiative de Davison, déboucha sur la naissance de la Ligue des Sociétés de la Croix-Rouge en 1919, rebaptisée en octobre 1983 "Ligue des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge", puis, en novembre 1991, "Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge". Il fut le premier Président de la Ligue.

Il contribua à la fondation de la Bankers Trust Company. En 1909 il devint l'un des administrateurs de JP Morgan & Company et en 1910 il participa à la réunion secrète de Jekyll Island, en Géorgie qui aboutit à la création de la Réserve Fédérale.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henry P. Davison: The American Red Cross in the Great War. The Macmilllan Company, New York 1919
  • Thomas W. Lamont: Henry P. Davison: The record of a useful life. Arno Press, New York 1975, ISBN 0-405-06969-3; Original edition: Harper & Bros., New York 1933

Lien externe[modifier | modifier le code]