Henrietta Rose-Innes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Henrietta Rose-Innes, née au Cap (Afrique du Sud) le [1]) est une romancière et auteure de nouvelles sud-africaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2008, elle a reçu le prix Caine[2] pour sa nouvelle Poison, après avoir figuré à deux reprises dans la sélection du prix. Son roman Nineveh, paru en 2011, a figuré en 2012 dans les sélections du Sundays Times Prize for Fiction et des Prix littéraires M-Net ; il lui a valu le prix littéraire François Sommer. En , sa nouvelle Sanctuary est arrivée deuxième au concours international de nouvelles de la BBC.

Elle vit aujourd'hui entre Le Cap (Afrique du Sud) et Norwich[3] (Royaume-Uni). Elle est doctorante en création littéraire à l'université d'East Anglia.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans
  • Green Lion, 2015 (traduction française à paraître, Zoé, 2016)
  • Nineveh (2011 ; traduction française : Ninive, Zoé, [4] ; traduction espagnole publiée fin 2015, éditions Almadia)
  • The Rock Alphabet (2004)
  • Shark's Egg (2000)
Nouvelles
  • Homing (2010, recueil)
  • « Homing », publié dans les recueils The Best American Nonrequired Reading (2011) et AGNI 72, Portfolio of African Fiction (2010)
  • « Promenade », publié dans The Granta Book of the African Short Story (2011)
  • « Falling », publié dans Willesden Herald New Short Stories 4 (2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Henrietta Rose-Innes », sur babelio.com
  2. (en-GB) Lindesay Irvine, « Henrietta Rose-Innes wins £10,000 Caine prize », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 26 janvier 2016).
  3. Site personnel.
  4. Page consacrée au livre sur le site des éditions Zoé..