Henri de Saint-Delis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Liénard.
Henri de Saint-Delis
Naissance
Décès
Nom de naissance
Marie Isidore Henri Liénard de Saint-Delis
Nationalité
Activité
Formation
Fratrie

Henri de Saint-Delis[1], Henri Liénard dit "de Saint-Delis", né le à Marconne (Pas-de-Calais)[2] et mort le à Honfleur, est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henri de Saint-Delis n'est, de son vivant, connu que de ses amis, peintres comme lui. En effet, toute sa vie il garda ses œuvres, refusant de les exposer, et plus encore à les vendre.

Né dans le Pas-de-Calais, il arrive au Havre avec sa famille à la mort de son père en 1882. Il y fait plus tard son entrée au lycée où son premier camarade de classe est Othon Friesz, celui-là même qui un jour confia qu’« Henri de Saint-Delis est le meilleur d’entre-nous »[réf. nécessaire]. Et lui aussi, comme Friesz justement, mais aussi comme Dufy, Braque, Lecourt, Albert Copieux, qui tous furent ses amis, suit les cours de l’École des Beaux-arts du Havre du temps de Charles Lhuillier. Puis, à l’instar de ses amis, il va à Paris, choisissant de travailler à l’Académie Julian, mais la tuberculose l’empêche de s’y attarder.

Ainsi frappé par la maladie, il part pour la Suisse où il séjourne trois ans, de 1916 à 1919, à Leysin et où il peint de nombreux paysages de montagnes.

En 1920, il rejoint l’estuaire de la Seine et y demeure jusqu’à sa mort. Trente années exclusivement consacrées à la peinture et à quelques élèves, tels René Piaggi, Gabet, Fischer, Leterreux ou Legros, et pendant lesquelles il vit modestement.

Le public ne découvre son œuvre qu’en 1954 lors d’une exposition rétrospective organisée par la galerie André Weil à Paris, cinq ans après sa mort.

Le musée Eugène-Boudin de Honfleur consacrera une exposition à l’œuvre des frères Henri et René de Saint-Delis en juillet 2017[3].

Il est inhumé à Honfleur.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Les Peintres du Havre et de l’estuaire de la Seine, Paris, Éditions Barberousse, novembre 1985
  • Jean-Pierre Hamon, Henri de Saint-Delis, Le Havre, Galerie Jacques Hamon, 1990 (ISBN 9782950518507)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Né Marie Isidore Henri Liénard de Saint-Delis
  2. Archives du Pas-de-Calais, registre Marconne 1865-1879, acte de naissance n°6 dressé le 05/04/1878, vue 86 / 261
  3. « À Honfleur, le musée Eugène-Boudin en quête d’œuvres », Paris Normandie, 8 décembre 2017