Henri de Monti de Rezé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Henri de Monti de Rezé
Fonctions
Sénateur 1925-1941
Gouvernement Troisième République
Groupe politique Indépendants
Biographie
Date de naissance
Date de décès (à 91 ans)
Résidence Mayenne

Henri de Monti de Rezé est un homme politique français né le 19 octobre 1874 à Paris, décédé le 20 décembre 1965 à Montjean[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille de la noblesse, il se fixe pendant sa jeunesse au château de Lanfrière à Montjean. Il a fait ses études au lycée de l’Immaculée-Conception à Laval[2] où il est bachelier ès lettres et mathématiques.

Militaire et député[modifier | modifier le code]

Par tradition familiale, il devient officier de cavalerie, et fait campagne en Afrique. Il démissionne en 1905 pour s'occuper du domaine familial en étant un propriétaire agricole en Mayenne[3]

Il rejoint la politique lors de l'élection de Christian d'Elva comme sénateur, en lui succédant comme député dans la première circonscription de Laval lors des élections législatives de 1906. Candidat conservateur rallié à la République, il est élu[4] en 1906 député de la Mayenne sous l’étiquette Action libérale, qu'il conserve jusqu’en 1910. Il est battu en 1910 par Victor Boissel, maire de Laval. Il est réélu en 1914, contre Victor Boissel, en tant que non inscrit. Il est réélu en 1919 dans la Chambre « bleu horizon », son mandat est renouvelé sous l’étiquette des Indépendants jusqu’en 1924.

Première guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Il participe à la Première Guerre mondiale. Il partit avec le 2e régiment de chasseurs. Il rejoint ensuite l'infanterie et est décoré de la Légion d'honneur pour faits de guerre. Blessé en Champagne, en 1915, il est cité à l'ordre de l'armée. Guéri, il retourna au front : Verdun en 1916-1917 et la victoire finale. Il reçoit la croix de guerre. Il est un des compagnons de route de l'Action française[5].

Sénateur[modifier | modifier le code]

Il devient sénateur de la Mayenne le 14 juin 1925 à la mort de Christian d'Elva. D'abord non inscrit à un groupe, il rejoint le groupe de la Gauche républicaine puis le Groupe d'action nationale républicaine et sociale. Il est réélu en 1933, son mandat prend fin le 31 décembre 1941.

il ne prend pas part au vote, le 10 juillet 1940, des pleins pouvoirs au Maréchal Pétain[6]. Il fait partie du Conseil National de Vichy.

Condamné à la Libération, il est exempté de sa peine de prison grâce à l'intervention du préfet Bussières.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Henri de Monti de Rezé », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]