Henri de Lévis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Henri de Lévis
Fonctions
Chanoine
Cathédrale Notre-Dame de Paris
depuis
Vice-roi de Nouvelle-Espagne
-
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Famille
Père
Fratrie
Autres informations
Membre de
Blason de la famille Lévis-Ventadour.svg
blason

Henri de Lévis, prince de Maubuisson, comte de la Voulte, seigneur de Cheylard, Vauvert et autres lieux, né en 1596 au château de Ventadour, à Moustier-Ventadour en Corrèze, et décédé le à Paris, est un militaire, puis un religieux. Lieutenant général du roi Louis XIII en Languedoc, allié des Condé, il est vice-roi de la Nouvelle-France de à .

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'Anne Louis de Lévis-Ventadour, 2e duc de Ventadour (1569-1622) et de Marguerite de Montmorency (1577-1660), il était le 3e duc de Ventadour et pair de France.

En , il épouse au château de La Voulte (07), Marie-Liesse de Luxembourg (née le au château de Pougy, en Champagne, et décédée le au carmel de Chambéry), princesse de Tingry, fille du duc Henri de Piney-Luxembourg (1583-1616). Le mariage ne sera jamais consommé, car il a 27 ans, et son épouse, 12 ans seulement.

En 1625, il achète à son oncle, le duc Henri II de Montmorency, la vice-royauté de la Nouvelle-France, dans le but de financer des missions jésuites.

En 1627, il crée la compagnie du Saint-Sacrement.

Le , il cède son titre de duc à son frère, le marquis d'Annonay, et il entre en prêtrise.

En 1634, son épouse fonde un couvent de Carmélites à Chambéry. Puis, le , elle entre au couvent de Carmélites d'Avignon.

En 1650, Henri de Lévis devient chanoine de Notre-Dame de Paris. Il achèvera sa vie comme directeur général des séminaires.

À noter qu'avant 1760, son patronyme s'orthographiait Lévy.

Par sa dénomination, la ville québécoise de Lévis lui rend hommage, ainsi qu'au chevalier François-Gaston de Lévis, héros de la Bataille de Sainte-Foy (1760).

Voir aussi[modifier | modifier le code]