Henri d'Anhalt-Köthen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henri d'Anhalt-Köthen

Henri (30 juillet 1778, Pless – 23 novembre 1847, Köthen) est le dernier duc d'Anhalt-Köthen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henri est le quatrième fils du prince Frédéric-Erdmann d'Anhalt-Pless et de son épouse Louise-Ferdinande de Stolberg-Wernigerode. En 1818, son frère aîné Frédéric-Ferdinand devient duc d'Anhalt-Köthen, et il lui succède à la tête de la principauté d'Anhalt-Köthen-Pless.

Le 18 mai 1819, Henri épouse Auguste-Frédérique-Espérance (3 août 1794 – 13 juillet 1855), fille du prince Henri XLIV de Reuss-Köstritz. En 1821, Henri accueille à Köthen le créateur de l'homéopathie Samuel Hahnemann, qui devient son médecin personnel jusqu'à son départ pour Paris en 1835.

En 1830, à la mort de Frédéric-Ferdinand, Henri devient duc d'Anhalt-Köthen et laisse l'Anhalt-Pless à son frère cadet Louis. Celui-ci meurt sans descendance en 1841, et Henri récupère l'Anhalt-Pless.

Henri meurt lui-même sans laisser d'enfant en 1847. Le duc d'Anhalt-Dessau Léopold IV hérite de l'Anhalt-Köthen, tandis que la principauté de Pless, régie par des lois de successions différentes, qui admettent le principe de représentation en ligne féminine, revient à Hans-Henri X de Hochberg (de) le fils de sa sœur Anne Emilie et de Hans-Henri VI, comte impérial de Hochberg mort en 1833.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anthony Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les États du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman, éditions Brill Leyde 1890-1893, réédition 1966, volume III, chapitre VIII « Généalogie de la Maison d'Anhalt, II » et tableau généalogique no 126 (suite).