Henri d'Angoulême

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Henri d'Angoulême
Henri de Valois-Angoulême.jpg
Titre de noblesse
Comte ou duc d'Angoulême
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Père
Mère
Fratrie
Coat of arms of Henri d'Angoulême.svg
blason

Henri d'Angoulême, parfois mentionné sous le nom Henri de Valois, dit le chevalier d'Angoulême, né en 1551 mort en duel le 2 juin 1586 à Aix-en-Provence[1], est un fils naturel du roi de France Henri II avec sa maîtresse Jane Stuart, fille du roi d'Écosse James IV.

Il occupe les fonctions d'abbé de La Chaise-Dieu au diocèse de Clermont (1562), de grand prieur de France (1573), abbé de Saint-Pierre-de-Clairac au diocèse d'Agen (1573).

Il aurait été chargé par son demi frère le roi Charles IX d'assassiner le duc de Guise (le roi avait appris qu'il est l'amant de sa sœur la future reine Margot) en vain. Le duc est averti par sa maîtresse.

Le 24 août 1572, on le charge – avec le duc de Guise et l'oncle de celui-ci, le duc d'Aumale –, de l'assassinat de Gaspard de Coligny. Ces trois seigneurs se rendirent chez l'amiral, rue de Béthisy, en compagnie d'hommes armés, parmi lesquels figuraient plusieurs membres de la suite du duc d'Anjou (futur Henri III), comme le Florentin Pietro Paolo Tosinghi, à qui l'ambassadeur vénitien Michiel attribue d'ailleurs la responsabilité de l'attentat contre Coligny. C'est un capitaine originaire de Bohême, Besme, qui frappa l'amiral de Coligny.

Il participe au siège de La Rochelle organisé en 1573 par le duc d'Anjou.

Pourvu de la charge de chef et capitaine des galères et armées de mer du Levant (1578-1579), gouverneur de Provence (1579), il participe aussi au siège de Ménerbes.

Se trouvant à Aix, il a un démêlé avec l'époux de Renée de Rieux, Philippe Altoviti, baron de Castellane et capitaine des galères du Roi. Ce dernier tombant, d'un coup d'épée qu'il reçoit en se défendant, perce le ventre d'Henri, qui en meurt sept ou huit heures plus tard. Pierre de L'Estoile en fait le récit.

Notes[modifier | modifier le code]