Henri Woollett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Woollett.
Henri Woollett
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Le HavreVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Henri Edouard Sanford WoollettVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Mouvement
Distinction

Henri Woollett est un compositeur français né le au Havre (Seine-Maritime) et mort dans cette même ville le [1]. Ses parents anglais (William Woollett un négociant et Eliza) étaient établis au Havre. Il épouse Madeleine Sieurin en 1897.

Il signait Henry Woollett bien qu'enregistré à l'état-civil sous les prénoms de Henri Edouard Sanford.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à Paris avec Raoul Pugno (piano) et Jules Massenet (composition)[2].

Revenu se fixer dans sa ville natale il enseigne comme professeur de piano; parmi ses élèves on trouve : André Caplet, Arthur Honegger et Raymond Loucheur[2]. Il prend la direction de la Société philharmonique La Sainte-Cécile[2] et participe activement à la vie culturelle de la ville.

Il y fonde également un Institut de musique qui devient, en quelque sorte, une succursale de la Schola Cantorum.

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Petit traité de prosodie à l'usage des compositeurs, P. Hurstel éditeur, Le Havre, 1903,
  • Histoire de la musique depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours, 4 volumes, Max Heschig éditeur, Paris 1909-1925,
  • Histoire de l'orchestration, avec Gabriel Pierné, 1929.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Rose de Sharon, poème lyrique pour orchestre (1895),
  • Konzertstück pour violoncelle et orchestre (1903)[3],
  • Quatuor à cordes (1929),
  • 5 sonates pour violon et piano (1892-1918)[4]
  • Sonate pour flûte et piano (1902, équ. à 1ère sonate pour violon et piano),
  • Sonate pour alto et piano,
  • beaucoup de belles mélodies,
  • nombreuses pièces pour piano (Nocturnes et Pastorales, Pièces intimes, À travers la vie, Au jardin de France, Préludes et valses).
  • Variations symphoniques

Références[modifier | modifier le code]

  1. Voir fiche BNF
  2. a b et c Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 2, Les Hommes et leurs œuvres. L-Z, Bordas, , 1232 p. (ISBN 2-04-010726-6), p. 1202
  3. Tître: "Concertstück (Avril-Mai 1903)"
  4. Le 1ère sonate en si bémol mineur - aussi pour flûte - a été composée en 1902, publiée (Costallat) en 1908; le 5ème sonate (ut mineur) a été composée en 1918, et publiée (par Maurice Senart) en 1922.

Liens externes[modifier | modifier le code]