Henri Varenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Henri Varenne
Image dans Infobox.
Tombeau de Victor Laloux par Henri Varenne (cimetière Lasalle, Tours).
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Henri Frédéric VarenneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions

Henri Frédéric Varenne est un sculpteur et décorateur français, né le [1] à Chantilly (Oise) et mort le à Paris 7e[2]. Il est inhumé à Tours (Indre-et-Loire).

Installé en Touraine en 1882, il est l'auteur de nombreuses œuvres dont beaucoup décorent des édifices construits par l'architecte tourangeau Victor Laloux, à Tours ou à Paris. Certaines de ses sculptures se retrouvent également au château de Versailles ou aux thermes nationaux d'Aix-les-Bains.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève du sculpteur Augustin-Alexandre Dumont à l'école des Beaux-Arts de Paris, Henri Varenne s'installe en Touraine en 1882. Il devient professeur à l'école des Beaux-Arts de Tours ; il mène en parallèle une carrière de sculpteur, mais aussi de médailliste.

Il collabore avec des architectes tourangeaux, au premier rang desquels Victor Laloux, pour le décor de monuments de Tours (hôtel de ville, basilique Saint-Martin, gare de chemin de fer) ou de Paris (gare d'Orsay, siège du Crédit lyonnais). En 1888, le conseil municipal de Tours lui commande la réalisation d'un buste du général Meusnier, militaire et archéologue[3].

Après avoir travaillé sur le château d'Artigny (Montbazon, Indre-et-Loire) en 1932 et 1933, il s'éteint cette même année à Paris.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Henri Varenne est nommé chevalier dans l'ordre national de la Légion d'honneur par décret du et promu officier, du même ordre, par décret du [5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de l'Oise en ligne, acte n°79, vue 229
  2. Acte de décès (avec date et lieu de naissance) à Paris 7e, vue 26/31.
  3. Jacques Borowczyk, « L'hommage des Tourangeaux au général Meusnier », Mémoires de l’Académie des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Touraine, t. 26,‎ , p. 6 (lire en ligne [PDF]).
  4. « La préfecture de la Haute-Vienne » [PDF], sur Le site du ministère de la Culture et de la Communication (consulté le ).
  5. « Le dossier de Légion d'honneur », sur La base de données Léonore des archives nationales (consulté le ).

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]