Henri Torrent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Torrent.
Henri Torrent
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Henri Torrent, né le au Boulou (Pyrénées-Orientales), est un médecin, stomatologiste, documentariste et réalisateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1959, Henri Torrent réalise et produit avec Miréa Alexandresco, un court-métrage intitulé Les Années folles d'une durée de 90 minutes dont 35 minutes de documents photographiques et filmographiques puisés dans les archives de Gaumont et Pathé datant des années 1920. Le film obtient un lion de St Marc à Venise en 1960.

En 1960, il devient cinéaste aux actualités Gaumont et Pathé. Il réalise pour la société Pathé, entre 1960 et 1962, plusieurs documentaires :

  • New York 1900,
  • Quinze ans après,
  • Les demoiselles font comme ça,
  • Soixante ans de collections,
  • Paris stupides et records bizarres,
  • L’Art fou,
  • Vacances,
  • Messieurs les farfelus.

En 1962, il coréalise La Mémoire courte avec son épouse, Francine Premysler, un documentaire d'une durée de 1 h 35, sur l'occupation allemande de la France et la Seconde Guerre mondiale.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Stéphane Pirot, Les Courts-métrages de la Nouvelle Vague (1956-1965), Université Paris III Sorbonne Nouvelle, UFR Études cinématographiques et audiovisuelles, Paris : Juin 2006.

Liens externes[modifier | modifier le code]