Henri Théophile Hildibrand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henri Théophile Hildibrand
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Graveur sur boisVoir et modifier les données sur Wikidata

Henri Théophile Hildibrand, né le 19 juin 1824 à Paris et mort en 1897, est un graveur sur bois français, un des principaux interprètes de Gustave Doré et des illustrateurs des éditions Hetzel et Hachette.

Parcours[modifier | modifier le code]

Hildibrand étudie la gravure à l’Atelier ABL[1], fondé à Paris en 1832 par John Andrew, Jean Best et Isidore Leloir, pour réaliser les vignettes du Magasin pittoresque.

Proche du graveur François Pannemaker, il travaille avec lui à ses débuts. Il devient un des meilleurs graveurs de Gustave Doré et est un virtuose du « bois de teinte » (ou « gravure de teinte »).

En 1845, il fait partie de l'équipe de graveurs qui compose les Mystères de l’Inquisition, et autres sociétés secrètes d'Espagne de Féréal [Irène de Suberwick], gros succès de librairie paru à Paris chez Boizard, et qui comporte plus de 200 illustrations.

Il travaille pour les éditions Hetzel, notamment sur les illustrations des romans de Jules Verne, et avec Charles Laplante et Charles Barbant — un petit cercle de graveurs sur bois qui accueille un temps Fortuné Méaulle — pour la Bibliothèque rose de Hachette fondée en 1856.

Selon le Bénézit, il est présent pour la première fois au Salon de 1866 et reçoit une mention honorable au Salon de 1872.

Certaines de ses gravures sont parues dans des périodiques comme Le Tour du monde, à travers de nombreux rédits d'explorations, et s'inspirent parfois de photographies, dont celles d'Émile Gsell, elles-mêmes interprêtées par le dessinateur Achille Sirouy.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Andrew-Best-Leloir », sur data.bnf.fr.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :