Henri Robert Jallot de Rantot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henri Robert Jallot de Beaumont
seigneur de Saint-Martin
Surnom chevalier de Rantot
Naissance v. 1654
Décès v. 1720 (à ~66 ans)
Origine Royaume de France Royaume de France
Arme Corsaire
Pavillon de la marine royale française Marine royale française
Grade Capitaine de vaisseau
Conflits Guerre de Hollande
Guerre de la Ligue d'Augsbourg
Faits d'armes Bataille de la Hougue

Henri Robert Jallot de Beaumont, dit le « chevalier de Rantot » et sieur de Saint-Martin, né vers 1654 et mort vers 1720, est un corsaire et contrebandier français.

Il était le cadet d'une famille de huit enfants, fils du comte de Beaumont, et membre d'une lignée de corsaires. Lors de sa jeunesse, il se distingua par l'armement d'un navire afin de « faire la course », en qualité de corsaire du roi. Il participa à la guerre de Hollande, et fut capitaine de vaisseau lors de la bataille de la Hougue, à bord du Soleil Royal qu'il essaya en vain de sauver. Il était chevalier de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem[réf. nécessaire].

Basé à la ferme-manoir de la Basmonterie de Digulleville (le nom de Rantot provient d'une autre ferme-manoir digullevillaise appartenant à son frère Pierre, comte de Beaumont, capitaine des garde-côtes), il se livra lors de sa retraite à un réseau de trafic de textile, entre les îles Anglo-Normandes et la Hague, à bord de la Belle-Anne. Plusieurs fois arrêté et condamné, il fut libéré grâce aux requêtes de sa famille. On l'envoya à Jargeau, puis il se retira à Valognes.

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]