Henri Rey (psychanalyste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la psychanalyse image illustrant la psychologie
Cet article est une ébauche concernant la psychanalyse et la psychologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
L'admissibilité de cet article est à vérifier (janvier 2017).
Motif : l'utilisateur qui a apposé ce bandeau n'a pas précisé le motif de la pose.
Vous êtes invité à le compléter pour expliciter son admissibilité, en y apportant des sources secondaires de qualité, ainsi qu'à discuter de son admissibilité. Si rien n'est fait, cet article sera proposé à la suppression un an au plus tard après la mise en place de ce bandeau.
Conseils utiles à la personne qui appose le bandeau
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2017).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rey et Henri Rey.
Henri Rey
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Joseph Henri Rey, né à Curepipe, Île Maurice, en 1912, mort en France le [1], est un psychanalyste franco-mauricien, ancien sujet de l'Empire britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

À partir de 1945, il se tourne vers la psychanalyse et notamment des théories de Melanie Klein et Herbert Rosenfeld et travaille en hôpital durant 32 ans[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Universaux de psychanalyse dans le traitement des états psychotiques et borderline (facteurs spatio-temporels et linguistiques), Ed. Hublot, Préf. Alain Braconnier, Trad d'Élisabeth Baranger, 2000, (ISBN 2912186129)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Michael Feldman, "Joseph Henri Rey: Obituary", The Psychiatrist" (2000) 24: 478-479.

Liens externes[modifier | modifier le code]