Henri Puvrez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Henri Puvrez
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
AnversVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Henri Puvrez, né à Molenbeek-Saint-Jean (Bruxelles) le et mort à Anvers le , est un sculpteur belge autodidacte.

Par son art, Henri Puvrez a été un témoin actif de son époque (expressionnisme, art déco) avant de verser dans le classicisme. Il excella dans la taille directe jusqu’au jour où, victime d’arthrite, il se révéla dans la réalisation de nombreux bustes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut professeur à l’Académie supérieure des beaux-Arts d’Anvers, membre de la Commission d’achat du musée des beaux-arts d’Anvers et directeur de la Classe des beaux-arts de l’Académie royale de Belgique.

En 1968, il reçut le grand prix quinquennal de sculpture pour l’ensemble de son œuvre.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • R. de Bendere, Artistes d’aujourd’hui, II, Paris, s.d. (1925).
  • G. Marlier, La sculpture belge, dans Sélection, .
  • G. Marlier, Un quart d’heure avec Henri Puvrez sculpteur, dans Le Centaure, , pp. 65-66.
  • G. Marlier, Henri Puvrez, dans Le Centaure, , pp. 99-100.
  • J.-F. Elslander, Henri Puvrez, dans Le Centaure, , pp. 76-83.
  • S. Pierron, La sculpture en Belgique, 1830-1930, Bruxelles, 1932.
  • G. Marlier, Les sculptures récentes d’Henri Puvrez, dans Les Beaux-Arts, , p. 6.
  • G. Marlier, La décoration du pavillon belge à l’Exposition de Paris, dans Les Beaux-Arts, n° 251, 1937.
  • P. Fierens, L’art contemporain, dans L’Art en Belgique, Bruxelles, 1939, p. 523.
  • G. Marlier, Vingt années de peinture et de sculpture en Belgique, La génération de l’entre-deux-guerres, Bruxelles, 1942.
  • J.-F. Elslander, Figures et souvenirs d’une belle époque, Bruxelles, s.d. (1944).
  • R. Avermaete, Henri Puvrez, dans Maandblad voor Beelde Kunsten, Amsterdam, .
  • R. Avermaete, Henri Puvrez, Monographie de l’Art belge, Antwerpen, 1950.
  • M.F. Severin, Henri Puvrez, dans The Studio, , pp. 156-157.
  • L.L.Sosset, Présentation de l’exposition (Rétrospective de l’expressionnisme) et Notices sur les exposants, dans Les Beaux-Arts, n° 585, pp. 1, 4 et 10.
  • M. Seuphor, La sculpture de ce siècle, Neuchâtel , 1957, p. 320.
  • F. C. Legrand, Puvrez, dans Dictionnaire de la sculpture moderne, Hazan, Paris, 1960, p 246.
  • G. Geps, La sculpture en Belgique, Antwerpen 1962, pp.17-19 et 87.
  • M.R. Bentein-Stoelen, Middelheim, Catalogue de la collection, Antwerpen, 1971, pp. 113-114.
  • H. Lavachery, Eloge d’Henri Puvrez, dans Académie Royale de Belgique, Bulletin de la classe des beaux-Arts, DLVIII, 1971, pp. 183-188.
  • E. De Keyser, La sculpture contemporaine en Belgique, Bruxelles, 1972, pp. 48, 56, 57 et 242.
  • Kleine Larousse in kleur (historisch deel), Puvrez (Henri), Uitgeverij Heideland-Orbis, Hasselt, 1977.
  • N. Neujean, Henri Puvrez, dans Catalogue de l’Exposition de l’Académie Royale de Belgique, 1978.
  • J. Milo, Vie et survie du Centaure, Bruxelles 1980.
  • P. Loze, Formalisme et tendances décoratives dans l’art de l’entre-deux-guerres, dans Art Deco Belgique 1920-1940, Musée d’Ixelles, 1988, pp.11-25. * N. Poulain, Henri Puvrez, dans Art Deco Belgique 1920-1940, Musée d’Ixelles, 1988, pp. 138-140.
  • W. Van Den Bussche, Henri Puvrez, Verantwoording, dans Tentoonstelling Henri Puvrez (1893-1971), Jabbeke, Provinciaal Museum Constant Permeke, 1989.
  • E. De Keyser, Notice sur Henri Puvrez, dans Académie Royale de Belgique, Annuaire 1991, pp.145-174

Liens externes[modifier | modifier le code]