Henri Mitterand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Henri Mitterand
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Henri Charles MitterandVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Académie du Morvan
Centre de Recherche sur les Poétiques du XIXème Siècle (d)
Société royale du Canada
Société littéraire des amis d'Émile Zola (d)
École doctorale 120 Littérature française et comparée (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Maître
Distinctions

Henri Mitterand, né le à Vault-de-Lugny (Yonne) et mort le à Paris[1], est un universitaire, auteur, critique et éditeur français.

Il est un des spécialistes internationaux de l’œuvre de Zola, ainsi que l’un des fondateurs de la sociocritique en France[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l’École normale supérieure de la rue d'Ulm (Lettres 1948), agrégé de grammaire (1951)[3], ancien Pensionnaire de la Fondation Thiers (1952-1955), docteur ès-lettres (1959), il a été successivement assistant, puis chargé d’enseignement à la Faculté des Lettres de Besançon (1957-1965), chargé d’enseignement à la Faculté des Lettres de Reims (1966-1968), maître de conférences puis professeur à l’université de Paris-VIII (Vincennes, 1968-1978), et à l’université de Paris-III, Sorbonne-Nouvelle (1978-1990), professeur à l'université Columbia, à New York (1989-2004).

Professeur émérite à la Sorbonne-Nouvelle et à l'université Columbia, il a enseigné également à l’université de Sarrebruck, à université Stanford (visiting professor, 1966), à l’Université de Toronto (permanent visiting professor, 1970-1993), à l’Université du Québec à Montréal (professeur visiteur, 1970), à l’université de Naples - L'Orientale et à l’université de Philadelphie. Il a donné des conférences dans plus de soixante-dix universités d’Europe, d’Amérique du Nord, d’Afrique du Nord, du Proche-Orient et de l’Océan Indien.

Émile Zola par Nadar
Émile Zola par Nadar (1895).

Il a consacré une grande partie de ses livres et de ses articles à l’œuvre d’Émile Zola, sans négliger les autres grands écrivains des XIXe et XXe siècles (Balzac, Flaubert, Maupassant, Goncourt, Péguy, Céline, Aragon, Michon), ni les problèmes généraux du roman, la linguistique française et l’histoire de l’art. Il a édité les Œuvres complètes de Zola au Cercle du Livre Précieux et à Nouveau Monde Éditions, une biographie de Zola en trois volumes (Fayard), plusieurs ouvrages aux Presses universitaires de France, et dirigé plusieurs collections de langue et littérature française (Nathan). Il a fondé, à l’Université de Toronto, puis à l’Université de Paris (Paris VIII et Paris III) et au CNRS, deux centres de recherches sur Zola et le naturalisme (édition collective de la Correspondance de Zola en 11 volumes, 1978-1995). Enfin, il a collaboré à plusieurs revues générales et universitaires, parmi lesquelles La Pensée, Europe, Langue Française, Les Cahiers de Lexicologie, Littérature, etc.

De 1964 à 1987, il a dirigé Les Cahiers naturalistes, consacrés à l'étude de la vie et de l'œuvre d'Émile Zola, ainsi qu'à l'histoire du mouvement naturaliste et de l'affaire Dreyfus[4].

Henri Mitterand est récipiendaire de plusieurs prix de l’Académie française et de la Ville de Paris, docteur honoris causa de l’Université d’Athènes, membre de la Société Royale du Canada, membre de l’Académie du Morvan, président d’honneur de la Société littéraire des Amis d’Émile Zola.

Il est chevalier de la Légion d'honneur et commandeur de l’ordre des Arts et Lettres.

Publications[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]

  • Émile Zola
    • Les Rougon-Macquart, Gallimard, coll. « La Pléiade », 5 tomes ; rééd. coll. « Folio », 20 tomes
    • Œuvres complètes, Cercle du livre précieux, 15 volumes et Nouveau Monde Editions, 21 volumes.
    • Carnets d'enquêtes : Une ethnographie inédite de la France, Paris, Plon, coll. « Terre humaine », (réimpr. 1991, 1993 (traduit en allemand et en italien)), 437 p. (ISBN 2-259-00185-8)
    • Lettres croisées de Paul Cézanne et Émile Zola (1858-1887), Gallimard, 2016.

Sur Zola[modifier | modifier le code]

  • Zola, 3 tomes, Fayard, 1999-2002 [présentation en ligne]
    • Sous le regard d'Olympia 1840-1870
    • L'Homme de Germinal 1871-1893
    • L'Honneur 1893-1902
  • Passion Émile Zola. Les délires de la vérité, Éditions Textuel, 2002
  • Les Manuscrits et les dessins de Zola, ouvrage co-dirigé avec Olivier Lumbroso, Éditions Textuel, 2002
  • Le Paris de Zola, Hazan, 2008
  • Zola tel qu'en lui-même, Presses universitaires de France, 2009
  • Autodictionnaire Zola, Omnibus, 2012
  • Lectures de Zola. La Fortune des Rougon, ouvrage co-dirigé avec Émilie Piton-Foucault, Presses universitaires de Rennes, 2015
  • Clive Thomson, On croit comprendre le monde avec ça ! Entretiens mémoriels avec Henri Mitterand, Atlande,
  • Zola, la mort du père, Imago,

Littérature française[modifier | modifier le code]

  • en collaboration avec G. Falconer, La Lecture sociocritique du texte romanesque. Actes du Colloque organisé à Toronto en par les Universités de Toronto et de Paris-VIII, Toronto, 1975
  • Le Discours du roman, Paris 1980, 2. Auflage, 1986
  • L’Illusion réaliste. De Balzac à Aragon, Paris, 1994
  • La littérature française du XXe siècle, Paris, Armand Colin, coll. « U », paris 1996 (réimpr. 2005, 2007)
  • Le Roman à l’œuvre. Genèse et valeurs, Paris, 1998
  • avec Jean Pierre Leduc-Adine, Lire/Délire Zola, Nouveau Monde éditions, (ISBN 2-84736-051-4).

Grammaire et linguistique[modifier | modifier le code]

  • Le Regard et le Signe, PUF, coll. « Écriture », 1987
  • Les Mots français, PUF, coll. « « Que sais-je ? » », (réimpr. 1965, 1968, 1972, 1976, 1981, 1986, 1992,1996, 2000)
  • Nouveau dictionnaire étymologique et historique, Paris, (réimpr. 1971, 1980, 1991, 1993, 2005)
  • A B C de grammaire française, Paris 1969

Sur l'art[modifier | modifier le code]

  • Camille Pissarro. Turpitudes sociales, préface, Paris, Presses universitaires de France/Fondation Martin Bodmer, 2009 (Collections Sources).

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe-Jean Catinchi, « Henri Mitterand, spécialiste mondial de l’œuvre d’Emile Zola, est mort », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. Henri Mitterand, Entretien avec Pierre-Marc de Biasi et Anne Herschberg Pierrot, « Henri Mitterand – Critique génétique et sociocritique », Genesis, 30, 2010, p. 59-63
  3. « Les agrégés de l'enseignement secondaire. Répertoire 1809-1960 / Ressources numériques en histoire de l'éducation », sur cnrs.fr (consulté le ).
  4. « Présentation – Les Cahiers naturalistes » (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Archives[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]