Henri Lecoq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lecoq.
Henri Lecoq
Henri lecoq buste jardin lecoq.jpg
Buste d'Henri Lecoq
Biographie
Naissance
Décès
Abréviation en botanique
LecoqVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de

Henri Lecoq est un botaniste français, né le à Avesnes-sur-Helpe et mort le à Clermont-Ferrand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Directeur du jardin botanique et du muséum d'histoire naturelle de Clermont-Ferrand et doyen de la faculté des sciences de la ville, il fut également vice-président de la Société centrale d’agriculture du Puy-de-Dôme, professeur d’histoire naturelle.

Lecoq contribue à populariser la classification des plantes, étudie les organes descriptifs et les végétaux utilisés pour le fourrage des animaux. Il étudie également la formation géologique de l’Auvergne et la formation des glaciers.

Il est élu le à l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie, avec pour titre académique Correspondant[1].

Un jardin public et un muséum portent son nom à Clermont-Ferrand.

Henri Lecoq acquiert en 1854 la collection de Pierre-Louis Duclos, constituée de 80 000 spécimens provenant du monde entier et représentant tous les groupes de mollusques. Elle est conservée au Muséum d'histoire naturelle Henri Lecoq de Clermont-Ferrand.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Principes élémentaires de botanique, 1828
  • Traité des plantes fourragères, ou flore des prairies naturelles et artificielles de la France ; ouvrage contenant la description, les usages et qualités de toutes les plantes herbacées ou ligneuses qui peuvent servir à la nourriture des animaux, et les détails relatifs à leur culture, à la création et à l’entretien des prairies permanentes et temporaires…, Clermont-Ferrand, et Paris : H. Cousin, 1844, in-8°, 620 p.
  • De la toilette et de la coquetterie des végétaux, 1847
  • Étude de la géographie botanique de l’Europe, 1854
  • Botanique populaire, 1862
  • Considérations sur les phénomènes glaciaires de l’Auvergne, 1871

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marie-Françoise Faure, « Au Muséum d'histoire naturelle : la collection malacologique d'Henri Lecoq », La Lettre de l'AM'A (Les Amis des Musées d'art et d'archéologie de Clermont-Ferrand), no 20, 2009-2010.
  • Florian Reynaud, Les bêtes à cornes (ou l'élevage bovin) dans la littérature agronomique de 1700 à 1850, Caen, thèse de doctorat en histoire, 2009, annexe 2 (13.3. 1844)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Lecoq est l’abréviation botanique standard de Henri Lecoq.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI