Henri Ier de Vergy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Henri Ier de Vergy
Titre Seigneur de Vergy
(~1241 - entre 1258 et 1267)
Prédécesseur Guillaume de Vergy (-~1241)
Suzerains duc de Bourgogne
Autres fonctions sénéchal de Bourgogne
de 1241 à sa mort
Biographie
Dynastie Famille de Vergy
Père Guillaume de Vergy
Mère Clémence de Fouvent († après juil. 1263)
Conjoint Elisabeth de Salins (ou "de Chalon") († 1277)
Enfants Guillaume II de Vergy
Jean Ier de Vergy
Henri de Vergy

Image illustrative de l’article Henri Ier de Vergy
De gueules à trois quintefeuilles d'or

Henri de Vergy (~1205 - 1258/mai 1267), deuxième du nom[1], est seigneur de Mirebeau, d'Autrey, de Fouvent et Champlitte, et sénéchal de Bourgogne.

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Guillaume Ier[2], sénéchal de Bourgogne et seigneur de Vergy, et de Clémence († apr. juill. 1263) dame de Fouvent (Fontivenne), fille de Henri seigneur de Fouvent et de sa première femme Agnès de Broyes[3].

Ses parents ont eu quatre enfants[2] :

  • Hugues de Vergy († apr. 1223)[2]
  • Henri[2]
  • Guy de Vergy († apr. avr. 1241), épouse en mai 1239 Flore d’Antigny fille de Philippe seigneur d’Antigny et de sa femme Elisabeth[2].
  • Agnès de Vergy († ~1261 ou au plus tard en oct. 1268). Dame de Beauffremont par son premier mariage avec Pierre de Beauffremont, fils de Liebaud III seigneur de Bauffremont et de sa femme Isabelle de Reynel. Comtesse de Ferrete par son second mariage avant 1256 avec Ulric II († 1er fév. 1275), comte de Ferrette, fils de Frédéric II comte de Ferrette et de sa deuxième femme Heilwig von Urach ; Agnès est la seconde femme de Ulric, qui est enterré à Feldbach. Dame de Morey en 1256[2].

Avant avril 1241 il épouse une certaine Élisabeth. Selon une conjecture ancienne d'André Du Chesne, souvent reprise, il s'agirait d'Élisabeth de Ray, fille d'Othon II seigneur de Ray et de Marguerite de Tilchastel ; il s'agit en réalité d'Élisabeth de Salins († 1277), veuve de Henri de Vienne seigneur de Montmorot et de Vadans, comte titulaire de Vienne, puis séparée de Ulric II comte de Ferrette. Élisabeth est la fille de Jean Ier de Chalon dit le Sage, comte de Chalon, et de sa première femme Mahaut ou Mathilde de Bourgogne[4]. Elle meurt au château de Vadans le 31 mars 1277[2].

La mère d'Henri de Vergy ci-dessous est citée comme "Isabelle, dame de Mirebeau" (Isabellis nobilis domina Mirabelli)[2].

Ils ont trois fils :

  • Guillaume II de Vergy († avant début sept. 1273), seigneur de Mirebeau, sénéchal de Bourgogne. Il épouse Laure de Lorraine (~1234/1237 - † après le 3 mai 1288), veuve de Jean de Dampierre seigneur de Dampierre et de Saint-Dizier, fille de Mathieu II duc de Lorraine et de sa femme Catherine de Limbourg[2].
  • Jean Ier de Vergy († 1310), seigneur de Fouvent, sénéchal de Bourgogne, enterré à Theulay. Il épouse avant le 31 octobre 1263 Marguerite de Noyers († apr. 1310), fille de Milon VIII seigneur de Noyers et de l'une de ses femmes (soit la première épouse, de la famille des Barres, soit sa seconde femme Alixende)[2].
  • Henri de Vergy († un 3 juillet, apr. 1289), canon à Langres, seigneur d’Autrey. En 1289 une charte le cite comme chantre de Besançon[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

En mai 1241 il jure allégeance en tant que sénéchal de Bourgogne à la comtesse de Nevers. Une charte de 1256 le cite encore comme sénéchal de Bourgogne[2].

Entre autres témoins de ses actions, il appose son sceau sur un partage du bois des Chaumes entre Jean, Eudes et Henri de Crécy d'une part et les Templiers de la Romagne d'autre part, en septembre 1246[5].

Il décède en 1258 ou au plus tard en mai 1267[2], et est inhumé à l'abbaye de Cherlieu.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le premier Henri de Vergy, mort avant 1023, est le fils de Eudes-Henri de Bourgogne.
  2. a b c d e f g h i j k l et m (en) Charles Cawley, « Guillaume de Vergy », dans « Burgundy duchy – Beaune & Chalon », ch. 1 : « Beaune », section B : « Seigneurs de Vergy », sur Medlands (consulté le 13 novembre 2017).
  3. (en) Charles Cawley, « Clémence de Fouvent », dans « Burgundy duchy – Atuyer », ch. 1 : « Nobility in Atuyer », section B : « Seigneurs de Fouvent », sur Medlands (consulté le 14 novembre 2017).
  4. Ernest Petit, Histoire des ducs de Bourgogne de la race capétienne, t. 5, Dijon, (lire en ligne), p. 36.
  5. P. Louis Lainé et J. J. L. Lainé, Archives généalogiques et historiques de la noblesse de France : Nobiliaire de Soissonais, vol. 3, Paris, (lire en ligne), p. 30 du nobiliaire de Soissonais.