Henri IV d'Angleterre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bolingbroke, Henri et Henri IV.
Henri IV
Henri IV, anonyme, National Portrait Gallery.
Henri IV, anonyme, National Portrait Gallery.
Titre
Roi d'Angleterre et seigneur d'Irlande

&&&&&&&&&&&0492113 ans, 5 mois et 22 jours
Couronnement en l'Abbaye de Westminster
Prédécesseur Richard II
Successeur Henri V
Duc d'Aquitaine
Prédécesseur Jean de Gand
Successeur Henri V
Biographie
Dynastie Maison de Lancastre
Date de naissance
Lieu de naissance Château de Bolingbroke, Lincolnshire (Angleterre)
Date de décès (à 45 ans)
Lieu de décès Westminster, Londres (Angleterre)
Père Jean de Gand,
duc de Lancastre
Mère Blanche de Lancastre
Conjoint Marie de Bohun (1381-1394)
Jeanne de Navarre (1403-1413)
Enfant(s) Henri V Red crown.png
Thomas de Lancastre,
duc de Clarence
Jean de Lancastre,
duc de Bedford
Humphrey de Lancastre,
duc de Gloucester
Héritier Henri de Lancastre (1399-1413)

Signature

Henri IV d'Angleterre
Monarques de Grande-Bretagne

Henri IV (3 avril (?) 1367 - ), roi d'Angleterre et prétendant au trône de France, est fils de Jean de Gand et de Blanche de Lancastre, et petit-fils par son père du roi Édouard III d'Angleterre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Henri naît au château de Bolingbroke (dans le comté de Lincolnshire). Pour cette raison, il est surnommé « Henri Bolingbroke ». En 1380, il épouse Marie de Bohun, fille d'Humphrey de Bohun, comte de Hereford. Leur fils Henri, futur Henri V d'Angleterre, naît à Monmouth en 1387.

Comte de Northampton depuis 1384, fait chevalier de l'ordre de la Jarretière en 1377, il était aussi duc d'Hereford depuis le .

Prétendant au trône[modifier | modifier le code]

Opposé depuis 1387 à son cousin, le roi Richard II, il quitte l'Angleterre de 1389 à 1391. Il effectue un pèlerinage à Jérusalem en 1393.

En 1398, en conflit avec le duc de Norfolk, il est banni du royaume par le souverain pour 10 ans : il se réfugie à Paris. À la mort de Jean de Gand, Henri est dépossédé de ses biens, mais succède cependant à son père aux titres de comte de Lancastre, de Derby, de Leicester, de duc d'Hereford et de Lancastre.

En 1399, il débarque secrètement à Ravenspurn[1] dans le Yorkshire et vainc puis capture le roi Richard II, contraint d'abdiquer. Le parlement reconnaît aussitôt son avènement, sous le nom de Henry IV.

Roi d'Angleterre[modifier | modifier le code]

Il est couronné en l'abbaye de Westminster à Londres le 13 octobre 1399 par Thomas Arundel, archevêque de Cantorbéry.

Son fils, le futur Henry V, se révolte en 1411 contre lui (révolte manquée).

Il meurt (peut-être de la lèpre) à l'abbaye de Westminster, mais il est enterré à la Cathédrale de Cantorbéry.

Mariages[modifier | modifier le code]

Au château d'Arundel en 1380, il épouse en premières noces Marie de Bohun, la fille d'Humphrey de Bohun.

En la cathédrale de Westminster le 7 février 1403, il épouse en secondes noces Jeanne de Navarre, la fille de Charles II de Navarre dit « le Mauvais ».

Descendance[modifier | modifier le code]

Ascendance[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Il fut aidé par le duc de Bretagne, voir Albert le Grand, Bertrand d'Argentré et Histoire résumée du Moyen Âge ..., par M. Petit Baroncourt

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Précédé par Henri IV d'Angleterre Suivi par
Jean de Gand
Lancashire rose.svg
chef de la
maison de Lancastre
John of Gaunt Arms.svg
Henri
Richard II
Royal Arms of England (1399-1603).svg
Roi d'Angleterre et seigneur d'Irlande
Henri V