Henri Hottinguer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Hottinguer.
Henri Hottinguer
BaronHenriHottinguer4.JPG

Photographie de Henri Hottinguer.

Biographie
Naissance
Décès
(à 74 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Père
Autres informations
Distinctions

Le baron Jean-Henri-Maurice Hottinguer (1868, château du Piple (Boissy-Saint-Léger) - 1943, Paris), est un banquier français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Rodolphe Hottinguer (1835-1920), il suit ses études de finance à l'Université d'Oxford, voyage aux États-Unis et à travers l'Europe, et succède à son père comme gérant de Hottinguer & Cie en 1892. Sous sa direction, Hottinguer & Cie prend part à la création de la Banque de l'Union parisienne. Il prit une part importante dans le financement du chemin de fer transsibérien.

Il est régent de la Banque de France (VIIe siège) de 1929 à 1936.

Henri Hottinguer est également président de la Caisse d'Épargne, vice-président de la Société des Mines et Fonderies de Zinc de la Vieille-Montagne, et administrateur de la Compagnie des chemins de fer du Midi, de la Banque ottomane et de la compagnie d'assurances La Nationale.

Il épouse en 1900, à l'église américaine de Paris, Marian Hall Munroe, fille du banquier John Munroe et sœur d'Ellen Ridgway. Ils ont pour enfants le baron Rodolphe Hottinguer (1902-1985) (en), Philippe Hottinguer (1905-1962) et Madeleine Hottinger (1900-1995), qui épouse en 1920 le comte Jean de Pourtalès.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Youssef Cassis, Capitals of Capital, A History of International Financial Centres, 1780–2005
  • Max Gérard, Messieurs Hottinguer, Banquiers à Paris, Paris, 1968

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Généalogie de la famille Hottinguer