Henri Grimal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Henri Grimal
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 102 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Henri Grimal, ( à Arvieu (Aveyron), à Paris)[1] est un historien et écrivain français, spécialiste de l'Empire britannique, du Commonwealth et de l'histoire de la décolonisation. Agrégé d'histoire (1939), il a notamment enseigné au lycée Janson-de-Sailly, au lycée Henri-IV, au lycée Louis-le-Grand, à la Sorbonne, ainsi qu'à l'université de Princeton.

Il a résidé et travaillé à Bourg-la-Reine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Outre de nombreux articles universitaires, on peut citer :

  • 1948 : Derrière les barricades, Éditions Bourrelier
  • 1956 : Agricola, de Tacite, Éditions Hachette
  • 1962 : Le Commonwealth, Presses universitaires de France, (rééd. 1971)
  • 1962 : Histoire du Commonwealth britannique, Presses universitaires de France, (rééd. 1965, 1971)
  • 1965 : La Décolonisation, 1919-1963, Librairie Armand Colin, prix Broquette-Gonin de l'Académie Française (1966) (rééd. 1967, 1970, 1985 et 1999 (ISBN 978-2870271575) et en 1978 chez Westview Press: Decolonialization: the British, Dutch, French and Belgian Empires: 1919-1963)
  • 1971 : De l'Empire britannique au Commonwealth, Librairie Armand Colin (rééd. 1999). (ISBN 978-2200251581)

Henri Grimal a également publié en 2005 le premier volume de ses mémoires: L'Envol, aux Presses de l'université des Sciences sociales de Toulouse, un récit de ses jeunes années passées dans la région de son village natal, dans les années 1920. (ISBN 978-2-915699-06-7)

Notes et références[modifier | modifier le code]