Henri Florent de Ligne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Henri Florent de Ligne
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Famille
Père
Prince Charles Joseph Eugene Henri Georges Lamoral de Ligne (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Charlotte de Gontaut-Biron (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfant
Jean Charles de Ligne-La Trémoïlle (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Wappen Baden, Markgrafschaft.svg
Blason

Henri de Ligne est un aristocrate belge, né le à Paris (France) et mort le à Montreux (Suisse).

Biographie[modifier | modifier le code]

Henri-Florent-Eugène-François-Joseph-Lamoral de Ligne est le fils de Charles de Ligne (1837-1914) et de Charlotte de Gontaut-Biron (1852-1933), fille d’Étienne Charles de Gontaut-Biron (1818-1871). Il est également le petit-fils d'Eugène Ier de Ligne (1804-1880)[1].

Il épousa le à Paris Charlotte de La Trémoïlle (1892-1971), fille de Louis-Charles-Marie de La Trémoille (1863-1921) et d'Hélène Pillet-Will (1875-1964). Ils eurent un fils, Jean-Charles de Ligne (1911-2005)[1].

Après la mort accidentelle de Louis-Jean-Marie de La Trémoille (1910-1933), dernier représentant masculin de sa famille, les descendants de sa sœur Charlotte de La Trémoïlle (et de son mari Henri de Ligne) relevèrent son nom sous la forme de Ligne de La Trémoïlle, avec les titres de duc de Thouars et de La Trémoïlle, Prince de Tarente et de Talmond, Comte de Laval[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Etat présent de la Noblesse belge, 1993