Henri Fissore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fissore.

Henri Fissore, né le à Monaco, est un ancien diplomate et homme politique monégasque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'École supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC) en 1975 et de l'Institut d'études politiques de Paris (IEP Paris) en 1977, Henri Fissore est aussi ancien élève de l'École nationale d'administration (ENA), issu de la promotion Voltaire en 1980[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Henri Fissore commence sa carrière dans l'administration monégasque comme chargé de mission auprès du conseiller de gouvernement pour l'Intérieur en 1980 et secrétaire général de la direction des relations extérieures en 1982, puis directeur général du département de l'intérieur de 1983 à 1993. Inspecteur général de l'administration, il est en même temps élu membre du Conseil national, le Parlement de la principauté, en février 1993.

En juillet 1995, il quitte le Parlement pour entrer au gouvernement comme conseiller (ministre) pour les finances et l'économie, où il demeure jusqu'en 2000 quand il est nommé ambassadeur de Monaco en Italie et représentant permanent auprès de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). En 2006 il devient conseiller de gouvernement pour les relations extérieures, c'est à dire ministre des affaires étrangères.

En septembre 2007, il quitte le gouvernement pour devenir ambassadeur non résident au Portugal ainsi qu'ambassadeur en mission auprès du ministre d’État. Il est enfin ambassadeur non résident de Monaco au Japon et en Australie entre 2007 et 2011.

Il a été admis à faire valoir ses droits à la retraite à compter du 1er juin 2017

Depuis le 1er octobre 2017, il préside le conseil d'administration du Grimaldi Forum qui est le centre des congrès et culturel de Monaco et qui est constitué sous forme de société anonyme dont l'Etat monégasque est l'unique actionnaire

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Marié, il a deux filles.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site du gouvernement de Monaco, « Nomination de S.E. M. Henri Fissore auprès du ministre d’État (22 novembre 2010) » (consulté le 20 novembre 2012)