Henri Duchêne (paysagiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Henri Duchêne
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
LorientVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Eugène Henri Olympe DuchêneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Enfant
Œuvres principales
Plaque Duchêne 10 avenue de New-York Paris.jpg
plaque commémorative

Henri Duchêne est un paysagiste français né à Lyon le [1] et mort à Lorient le [2]. Il est le père d'Achille Duchêne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Plaque n°10 avenue de New-York (16e arrondissement de Paris), où il vécut.

Henri Duchêne, diplômé du Conservatoire des Arts et métiers de Paris, passionné d'architecture, fut recruté par la ville de Paris où débutaient les grands travaux dirigés par Adolphe Alphand. Il travailla à la création de projets de squares et de promenade dans Paris et y fit très grande impression.

Introduit par l'architecte Ernest Sanson dans la haute société, il se créa dès 1877 une clientèle prestigieuse parmi les propriétaires des grands domaines. Il put dès lors exercer tout son art et imposer son goût pour le retour à la tradition des jardins et paysages du XVIIe siècle français, en réaction contre la mode des jardins qui avaient sévi en France tout au long du XIXe siècle.

Toute son œuvre fut consacrée à replacer le jardin français dans sa vraie voie, la voie de la tradition, rendant leurs magnifiques jardins aux anciennes demeures qui en avaient été dépouillées.

Initiateur du retour du jardin à la française, Henri Duchêne transmit à son fils, Achille, qui rejoignit très tôt l'agence de son père, tout son savoir-faire.

Dans leur conception et leur œuvre de rénovation, le fils est absolument inséparable du père.

Henri et Achille Duchêne (1866-1947) travaillèrent de longues années ensemble et beaucoup de leurs réalisations furent communes.

Dévoré par son travail, ses recherches et ses lectures, assidu à exécuter sa tâche pour ses clients qu'il aimait comme des amis, Henri Duchêne se surmena. Frappé d'hémiplégie en 1899, il travailla cependant encore trois ans avant de s'éteindre dans sa maison de campagne de Lorient.

Le succès du père avait introduit aisément le fils dans le monde de l'art du paysage et de l'architecture des jardins.

Pendant toute la première moitié du XXe siècle, dans un monde qui évoluait à pas de géant, Achille Duchêne, en pleine maturité, poursuivit une carrière magistrale, amplifiant l'œuvre commencée par son père.

Quelques parcs de châteaux, jardins & aménagements paysagers[modifier | modifier le code]

Partie du jardin du château de Joyeux réalisée par Henri Duchêne.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]